Le Chromebook Série 5 de Samsung est officialisé

ChromebookCloudPoste de travail

La conférence Google I/O a permis de découvrir les premiers netbooks qui tourneront sous le système d’exploitation Chrome OS de Google. Et c’est Samsung qui ouvre le bal avec son Chromebook Série 5.

Alors que Google vient de rendre disponible la bêta de Chrome OS 12, Samsung annonce la sortie imminente de son Chromebook Série 5.

On avait pu découvrir Chrome OS avec le Cr48 de Google proposé dans le “pilot program” à 60 000 exemplaires. Mais le Série 5 est le premier Chromebook grand public :  il tournera avec une version finalisée et aboutie de l’OS déporté dans le cloud, Chrome OS 12.

Les spéculations vont bon train sur le prix des Chromebooks depuis la sortie du Cr48 et la pertinence d’un tel OS a largement été discutée. Samsung dévoile une machine puissante et très bien équipée.

L’esthétique n’est pas laissée de côté,  puisque le netbook affichera 2 cm d’épaisseur et une finition brillante blanche ou noire.

Et côté hardware, le Série 5 embarque processeur Intel Atom double cœur N570, 2Go de mémoire vive, un SSD de 16 Go et une webcam HD (résolution de 1MPixels). L’écran 16:10 est un peu plus grand que celui des habituels netbooks avec une diagonale de 12.1 pouces et 36% plus lumineux qu’un écran classique selon Samsung.

Côté connectique, le Série 5 dispose de deux ports USB 2.0 et d’un emplacement pour carte mémoire (SD, SDHC et MMC). On regrettera l’absence de prise Ethernet, la sortie VGA alors que le Chromebook Acer ZGB (qui sera proposé à un prix inférieur) aura une sortie HDMI plus dans l’ère du temps.

Il sera décliné en version Wi-Fi uniquement, et proposé à 399 euros et en version 3G avec l’opérateur français SFR.

Quant au mode de distribution, c’est via Amazon.fr qu’il sera possible de le réserver dès le 24 mai pour une sortie programmée le 14 juin dans l’Hexagone.

Ses points forts sont un temps de démarrage très rapide : 10 secondes (l’iPad et l’iPad 2 démarrent en une vingtaine de secondes) et une sortie du mode veille instantanée.

Mais c’est aussi une autonomie annoncée de 8h30 maximum (plus de 10h pour l’iPad 2). On pensait que des prix agressifs seraient proposés.

Mais avec une version 16Go à 399 euros, on se rapproche de celui d’un iPad 2 proposé à 489 euros sans disposer d’un appareil aussi nomade : 1,49kg pour le Série 5 contre 601g pour l’iPad 2. Le prix proche de celui de l’iPad 2 amène à ces comparaisons. Mais au final, c’est un produit différent que Google tente de mettre en avant.

L’aspect sécurité n’a pas été négligé puisque c’est la technologie de bac à sable qui cloisonne chaque onglet de Chrome. Reste que la société française Vupen a récemment utilisé une faille afin de contourner cette protection de Chrome 11.

Mais dans le même temps, Vupen explique que Chrome et de ce fait Chrome OS, restent très bien protégés, d’autant plus que les mises à jour de l’OS, indispensables pour combler les éventuelles failles, seront de facto à la discrétion de Google et non à celle de l’utilisateur.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur