Chromebooks : de la surenchère chez Google et Lenovo

ChromebookPoste de travailSystèmes d'exploitation
lenovo-google-chromebooks

Tandis que Lenovo mise sur un châssis durci et une conception fanless pour son Chromebook N21, Google laisse miroiter un successeur du Chromebook Pixel.

Près de deux ans se sont écoulés depuis le lancement commercial du ThinkPad X131e, premier Chromebook estampillé Lenovo. A quelques jours d’intervalle, Google s’était lui aussi positionné sur ce marché, en marque propre, avec le Chromebook Pixel.

Les deux industriels ne visaient pas la même cible commerciale avec leurs offres respectives. Alors que le premier mettait en avant une configuration “taillée pour le secteur de l’éducation”, le second s’adressait plutôt aux développeurs et aux utilisateurs “premium”.

Cette distinction devrait perdurer en 2015, chacun des deux groupes approfondissant sa stratégie verticale. D’un côté, Lenovo avec le modèle N21, qui succède au N20 lancé l’année dernière, sans l’écran tactile pivotant à 300 degrés (en mode chevalet)… mais avec un châssis renforcé, y compris au niveau des bordures d’écran, des charnières et des connecteurs (1 port USB 2.0 ; 1 USB 3.0 ; 1 HDMI).

Présenté comme un Chromebook “durci” résistant aux chutes de 70 cm de hauteur, le N21 est inspiré de l’IdeaPad S20-30, notebook d’entrée de gamme sous Windows. Il en reprend notamment l’écran 11,6 pouces (1366 x 768 pixels). Le disque dur, en revanche, laisse place à un SSD de 16 Go associé à 2 ou 4 Go de RAM (219 dollars HT pour le premier modèle ; 239 dollars pour le second).

Chacune de ces deux versions embarque une puce Intel de génération “Bay Trail”. En l’occurrence, un Celeron N2840 bicoeur (2,16 GHz ; 2,58 GHz en mode Turbo) qui permet une conception fanless (sans ventilateur).

Par rapport à son prédécesseur, le N21 embarque de série le Wi-Fi 802.11ac (la connectivité cellulaire reste en option) et dispose d’une révision plus récente du Bluetooth (4.0). Autre particularité : un microphone et une webcam 1 mégapixel rotatifs pour capturer à l’avant ou à l’arrière du Chromebook.

D’une génération à l’autre, le produit s’alourdit légèrement (1,29 kg pour 22 mm d’épaisseur) avec son châssis renforcé et sa batterie 36 Wh offrant 9 heures et demie d’autonomie selon Lenovo. Comme sur le ThinkPad X131e, il devrait être possible, pour les organisations du secteur éducatif, de personnaliser chaque poste en appliquant un logotype, voire un marquage afin de faciliter les recherches en cas de perte.

Dans la pénombre de Google

Chez Google, la fiche technique n’est pas encore officiellement établie. Le groupe Internet s’est contenté de confirmer, dans le cadre de l’événement TeamWork 2015 qui se tient actuellement en Californie, qu’une deuxième version du Chromebook Pixel était sur les rails.

Pour mémoire, ce premier modèle se positionne dans la même échelle de prix que le MacBook Air d’Apple. Pour 1299 dollars dans la version de base, on bénéficie d’un écran IPS tactile de 12,85 pouces en 2560 x 1700 pixels (239 pp en ratio 3:2) doté d’un revêtement Gorilla Glass 3, d’une puce Intel Core i5 (bicoeur à 1,8 GHz ; 2,8 GHz en mode Turbo), de 4 Go de RAM et de 32 Go de mémoire flash.

Considéré avant tout comme une vitrine pour le système d’exploitation Chrome OS, ce Chromebook Pixel reste commercialisé à petite échelle, avec les développeurs en ligne de mire. La même réflexion devrait s’appliquer au Chromebook Pixel 2 : selon OMG! Chrome, 85 % de la production sera dédiée aux développeurs et aux ingénieurs de Google.

Cette nouvelle version embarquerait des ports USB “réversibles” de type C. On peut parier sur une amélioration de l’autonomie (5 heures sur le premier modèle) avec une puce Intel Core M. Mais la présence d’un système de refroidissement actif peut laisser penser que Google a choisi une puce Skylake – gravée en 14 nm, cette génération doit arriver au 2e trimestre 2015. Un format hybride avec clavier détachable n’est pas non plus exclu.

lenovo-google-chromebook
A gauche, le Chromebook Pixel (version 2013). A droite, le N21 de Lenovo.

Crédit photos : Lenovo & Google


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur