Chronique: les coulisses des start-up spécial Investance Innovation Forum

E-paiementEntrepriseManagementMarketing
investance-start-1

Cap sur la FinTech avec notre coach “entrepreneur-reporter-chroniqueur” Yannick Robert, qui a assisté à l’Investance Innovation Forum à Paris.

Une croissance de 500% en 2 années ! Partie d’une centaine de participants à sa première édition, la conférence organisée ce jeudi 23 novembre sur Paris par le cabinet spécialisé INVESTANCE a attiré cette année plus de 600 participants.  Preuve du dynamisme entourant la thématique FinTech et CyberSec.

L’occasion de partager des conférences et tables rondes autour :
• des enjeux concurrentiels dans le secteur bancaire depuis l’arrivée digitalisante des FinTech
• ou encore de l’impact du Règlement général sur la protection des données ou RGPD (GDPR en anglais) à venir mi-2018 avec son implication en termes de Cybersécurité pour les entreprises françaises (afin de respecter les impératifs « “Security by default” et “Sécurity by Design”).

Les participants ont pu profiter de la remise du trophée FinTech pour croiser de nombreuses startups innovantes. Qui a été le grand gagnant de la journée ? Un peu de suspense…Retour sur une journée riche en contenu !

FinTech: les enjeux de régulation

Sur scène, on retrouvait les représentants emblématiques de l’agilité technologique et entrepreneuriale française que sont Qonto (néo-banque) et Unilend (crowdlending), ainsi que l’acteur nouvellement créé Nalo spécialisé dans la gestion d’épargne nouvelle génération.

La première punchline de la journée est à créditer au compte d’Alexandre Prot (CEO de Qonto) qui a marqué des points auprès de l’assistance en soulignant le décalage entre start-up et banques établies : “Pour une banque, 1,7 million d’euros, c’est un séminaire d’équipe à Deauville. Pour Qonto, c’est le budget qu’il a fallu sortir pour un produit abouti et innovant.”

investance-table-ronde-2

On entre dans le vif du sujet de la guerre que se mène les mastodontes du secteur en mal de dépoussiérage (forcé) et, face à eux, la communauté déterminée de talents prêts à révéler au grand jour les problèmes récurrents rencontrés au quotidien lors de l’utilisation des applis des banques de la place.

Le lancement d’Orange Bank ne remonte pas le niveau d’expérience utilisateur, tant sa lenteur et l’apparition de ses “petits carrés d’attente coloré” semblent projeter technologiquement le produit dix ans en arrière.

La deuxième punchline est à mettre au crédit de Nicolas Lesur, CEO d’Unilend.

En réponse aux contraintes réglementaires soulignées juste avant son intervention (et imposant un jargon plus technique et déroutant que nécessaire), il précise que les disclaimers actuels, visant le thème de la liquidité des investissements en crowdlending , poussent à l’utilisation d’un vocable incompréhensible par les particuliers.

“L’illiquidité n’est même pas un mot présent dans le dictionnaire ! Allez demander à des gens dans la rue ce qu’ils pensent de ‘l’illiquidité’…Ils vous parleront de glaçons ou de rivières qui s’assèchent”, suggère-t-il.

Une réalité assez consternante, bien loin au final de l’objectif premier des autorités de tutelles : protéger le consommateur de risques qu’il ne comprendrait pas et lui expliquer ses engagements sans éléments trompeurs.

Le vocable réglementaire a donc une révolution à mener lui aussi ! Amusant et très à propos…

Cybersécurité et RGPD : RDV en mai 2018

Impossible de passer à côté de la multiplication des attaques de grande ampleur. Les cas se succèdent et l’hyper concentration des services entre les mains de quelques acteurs technologiques (cloud, systèmes d’exploitation…) rend inévitable la propagation de ces menaces “éclairs” et plus en plus “impactantes”.

investance-cyberattaques-3

Les enjeux soulignés furent ceux de l’incapacité actuelle de s’en remettre à l’intelligence artificielle pour contrer ses attaques.

L’IA est peut-être l’avenir du transport routier grâce aux voitures autonomes ou bien encore l’avenir de l’industrie grâce à la robotique capable de déployer du machine learning réellement efficace.

Mais, dans le cas de la cybersécurité, des entreprises françaises, l’expertise réside aujourd’hui entre les mains des experts (“hackers” éthiques), qui maîtrisent le maillon essentiel de la R&D. L’IA ne dispose pas de suffisamment de données pour aboutir à des process efficaces de protection.

Une thématique très intéressante et pleinement d’actualité. La réponse résidera-t-elle dans le déploiement de solutions plus agiles ? Les communautés d’experts éthiques sont aujourd’hui mobilisables en mode “Crowd Security” pour des audits permanents, dits programmes de “Bug Bounty”.

Remise du trophée FinTech : and the winner is…

Franck Dahan, Président du Directoire d’Investance [que nous avions eu le plaisir d’interviewer en vidéo lors de l’édition Meilleur Dev’ de France 2016, ndlr], a eu le plaisir de souligner la diversité des dossiers analysés par le jury.

investance-forum-photo-1

L’assistance a retenu son souffle pour découvrir que le vainqueur était…Sharepay ! C’est une carte qui permet de partager automatiquement et en temps réel certaines dépenses.

Bravo au CEO David Finel qui s’était déjà fait remarqué lors de la Finale de la BFM Academy 2017.

investance-photo-2

Un deuxième prix a été remis à l’équipe de Neuroprofiler pour souligner l’originalité de son service (profilage du risque).

Les conférences FinTech se multiplient mais il faut souligner la parfaite exécution du présent événement par l’équipe d’Investance. Le choix des thématiques était pertinent (chatbot, data management, registres distribués, robotique 2.0…).

Une attention à la qualité des interventions, des tables rondes mêlant des univers variés. C’est un événement que j’ai personnellement très apprécié et riche d’informations.

Un clin d’œil tout particulier aux équipes de FundShop (gestion de portefeuille financier) et de Yomoni (épargne en ligne) qui étaient également présentes et dont l’actualité sera riche en 2018. Vivement l’édition de l’année prochaine !


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur