Chronopost place le système d’information au coeur de son nouveau hub

Cloud

Fin juin, Vnunet.fr a effectué une visite nocturne du nouveau coeur de réseau du spécialiste de la livraison expresse. Reportage.

C’est le plus important investissement de l’entreprise depuis sa création en 1985 : en avril dernier, Chronopost a inauguré son nouveau hub de Chilly-Mazarin (Essonne), qui constitue son nouveau coeur de réseau et qui dispose d’un système d’information et d’outils high-tech sophistiqués.

Dans la soirée du 24 juin marquée par une chaleur torride, Vnunet.fr a effectué une visite du site qui s’étend sur 13 000 mètres carré (dont 11 000 mètres carré en exploitation) et qui abrite 35 quais de déchargement et 83 quais de chargement.

Vers 20h00, dans une salle de réunion située dans ce vaste complexe moderne dans laquelle on regrettait l’absence de système de climatisation, Martin Piechowski, directeur général adjoint de Chronopost, accueille la délégation de journalistes sur le site.

Le spécialiste français de la livraison expresse de colis, filiale de GeoPost (groupe La Poste), a investi 53 millions d’euros sur deux ans (2006-2007) pour élaborer cette nouvelle plate-forme logistique.

Un process unique en Europe

La majeure partie des investissements est revenue aux efforts d’automatisation dans l’appareil de production (en particulier un puissant système de tri automatique), en association avec des fournisseurs comme FKI Logistex (équipement et maintenance du système de tri) et Vitronic (identification des colis par code barre sur les systèmes de tri).

Mais une enveloppe de trois millions d’euros a été dédiée aux outils informatiques. “C’est un process unique en Europe”, assure Martin Piechowski, qui rappelle la charge d’activité actuelle du hub de Chilly-Mazarin : 140 000 colis traités par jour. Il représente 60% du trafic hexagonal de la compagnie de livraison express.

Une belle mécanique huilée qui repose sur plusieurs atouts : flux permanent (les heures d’activités les plus intenses se situent dans la tranche 16h00 – 5h30 et le hub dispose d’un effectif de 200 personnes), pilotage informatique, l’automatisation (avec deux trieurs superposés, ce qui permet de prendre en main 30 000 colis par heure en pic), la mécanisation et la sûreté (250 caméras de surveillance, 7 millions d’euros investis dans ce domaine).

(lire la fin de l’article page suivante)


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur