Chute de fréquentation des réseaux P2P

Mobilité

Selon le cabinet d’étude Nielsen Netrating, la baisse de fréquentation des réseaux d’échange de fichiers est la conséquence des menaces de poursuites de la RIAA.

La menace de la RIAA de poursuivre en justice les plus gros téléchargeurs de fichiers protégés par les copyrights, essentiellement des MP3 (voir édition du 26 juin 2003), a-t-elle déjà porté ses fruits ? Selon le cabinet d’études Nielsen Netratings, l’audience des réseaux d’échange de fichiers (P2P) a chuté dans la semaine qui a suivi l’annonce de l’association de l’industrie musicale américaine. Dans la semaine du 29 juin au 6 juillet 2003, le cabinet d’études estime à 15 % la réduction du trafic sur Kazaa et Morpheus (soit respectivement un million et 400 000 visiteurs en moins) et 16 % pour iMesh (soit 40 000 visites perdues).

Des chiffres évidemment contestés par les dirigeants des réseaux d’échanges eux-mêmes. Ils attribuent notamment cette baisse de fréquentation au début de la période estivale. Le service de messagerie d’AOL a, dans la même période, chuté de 9 %. Par ailleurs, l’enquête de Nielsen porte sur un nombre réduit d’internautes et est uniquement localisé aux Etats-Unis, alors que les applications de P2P sont l’objet d’un usage mondial. Il faudra probablement attendre les premiers procès promis pour le mois d’août par la RIAA pour vérifier une véritable chute d’audience des réseaux d’échanges.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur