Chute du cours du Titanium

Cloud

Le week-end vient de voir le PowerBook G4 Ti passer de plus de 19 000 à moins de 17 000 francs HT ! Cette chute de prix place les deux modèles de la gamme à un niveau très compétitif, au regard de la valeur ajoutée que la machine apporte. Aucune introduction de nouveaux matériels n’étant prévue aux manifestations de septembre, les modèles actuels dureront encore quelques semaines.

Ralentissement de l’économie oblige, Apple ne présentera aucun nouveau matériel aux deux manifestations majeures auxquelles elle participe en septembre, le Seybold et l’Apple Expo. S’il était permis de penser que Phil Schiller aurait la primeur d’une telle annonce, un représentant d’Apple a annoncé que la manifestation destinée aux professionnels et présentée par le VP marketing monde ne sera pas non plus l’occasion de dévoiler la moindre machine. Apple s’oriente donc de plus en plus vers une exploitation la plus longue possible des machines déjà présentes sur le marché, par amélioration de l’offre logicielle ou matérielle qui les accompagne ou par abaissement de leurs tarifs. C’est ce dernier cas de figure qui a été adopté pour le Titane (voir édition du 10 janvier 2001), le PowerBook G4 présenté en janvier et dont le cours vient de s’effondrer brutalement ce week-end, passant de presque 20 000 francs à 16 990 francs HT !

Cette chute de prix sera sans doute bien appréciée par les professionnels en raison de l’offre encore particulièrement intéressante que représente cette machine. Celle-ci remplace en fait une offre combinée où le PowerBook G4 Titane était proposé avec le graveur de CD de VST. La différence de puissance entre l’iBook et le PowerBook est particulièrement sensible. L’architecture qui anime la machine professionnelle permet de réaliser des tâches comparables dans un laps de temps bien plus court. Ainsi, par exemple, de l’import de pistes de CD dans iTunes : la différence est notable, passant de près de 3x sur l’iBook à plus de 7x sur le PowerBook (voir édition du 17 juillet 2001) ! De plus, l’énorme écran de 15 pouces apporte une surface de travail gigantesque dont l’effet est accentué par la place disponible autour du clavier de la machine. Il va donc falloir accepter l’idée que l’actuelle gamme de machine reste telle qu’on la connaît actuellement. La baisse des prix des composants joue en faveur des clients de la marque. Les répercussions sur les propositions du magasin en ligne de la firme se font sentir. L’AppleStore profite actuellement de promotions sur l’iMac (mémoires, logiciels, périphériques et financements), sur l’iBook (mémoires et périphériques) et sur le PowerBook (prix, mémoires, périphériques). Les revendeurs de la marque devraient également répercuter certaines des offres de la firme sur leurs catalogues. L’attitude générale des observateurs est désormais de considérer qu’Apple ne présentera pas de nouveauté marquante avant le dernier trimestre 2001. Au pire, l’expo MacWorld de San Francisco en janvier pourrait voir l’apparition de nouveautés majeures? Un recul d’annonce décevant mais qui s’explique par la conjonction d’une situation économique défavorable, du lancement de Mac OS X et des freins pesant sur certains développements comme les vitesses de processeurs.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur