CIA : opération séduction sur Twitter et Facebook

Régulations
cia-twitter

La CIA ouvre deux canaux de communication sur les réseaux sociaux. On va voir jusqu’où peut aller la transparence dans le monde du renseignement.

Il est évident que la CIA utilise déjà les réseaux sociaux dans le cadre de ses missions d’espionnage. Mais, dorénavant, l’Agence centrale du renseignement américaine dispose de vitrines légales. En fin de semaine dernière, elle a ouvert deux comptes officiels sur Twitter et Facebook afin d’établir un contact direct avec les internautes.

Sachant qu’elle dispose déjà de comptes sur YouTube et Flickr visant à faire la promotion “light” du renseignement à l’américaine. Par comparaison, d’autres agences fédérales de police et de renseignement comme le FBI et la NSA étaient jusqu’ici mieux lotis sur les réseaux sociaux.

Le compte Twitter de la CIA vise à fournir des  informations sur “sa mission, son histoire et d’autres aspects” de son activité, selon son directeur John Brennan, cité dans le communiqué. “Nous voulons nous assurer que les informations non classifiées sur l’Agence soient plus accessibles au public américain que nous servons, en accord avec notre mission de sécurité nationale”, a-t-il ajouté. Comme c’est gentil.

D’ailleurs, la centrale de renseignements glisse un grain d’humour pour démarrer. “Nous ne pouvons confirmer ni démentir que c’est notre premier tweet”, a indiqué la CIA à l’occasion de l’ouverture officielle de son compte Twitter (@CIA), vendredi 6 juin 2014. “Cette phrase fait référence à la réponse apportée par l’Agence aux questions de journalistes sur des sujets sensibles, notamment durant les années de guerre froide”, précise Silicon.fr.

 

A travers une nouvelle page officielle de Facebook, la Central Intelligence Agency proposera par ce biais de l’information sur les recrutements au sein de l’agence, un accès aux documents conservés dans son musée (fermé au public) ou encore des données géopolitiques incluses à sa base de connaissances “World Factbook”.

Les réseaux sociaux demeurent un canal de recrutement pour les agences fédérales sensibles. En mai 2011, on trouve les traces d’une campagne de communication sur Twitter du “Secret Service” américain (visant à protéger le président des États-Unis) pour trouver de nouveaux agents.

Quiz : LinkedIn, Viadeo…Savez-vous réseauter ?


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur