Cisco met ses billes dans la French Tech

EntrepriseGestion réseauxLevées de fondsRéseauxStart-up
cisco-french-tech

Cisco débloque 100 millions de dollars pour soutenir la recherche, la formation et l’entrepreneuriat en France dans le domaine des réseaux informatiques.

Cisco renforce son implication dans le soutien à l’innovation en France.

Le spécialiste américain des solutions réseau (commutateurs, routeurs, téléphonie) supervise déjà, depuis 2001, la Networking Academy, programme gratuit et certifiant de formation professionnelle destiné à “répondre à la pénurie d’ingénieurs et de techniciens qualifiés” dans le domaine des réseaux informatiques tout en contribuant à l’employabilité des jeunes et des seniors dans l’Hexagone.

La formation professionnelle restera l’un des axes principaux du partenariat tout juste signé avec l’Etat français : Cisco va débloquer une enveloppe de 100 millions de dollars (88 millions d’euros) pour contribuer au dispositif “French Tech”.

L’équipementier se fixe plusieurs objectifs, dont celui d’améliorer la sécurité des réseaux, de financer la recherche en milieu universitaire… et de former 200 000 personnes sur les trois années à venir.

Les collaborations économiques et industrielles avec l’Etat français engloberont également les réseaux intelligents et la ville intelligente. Il est par ailleurs question d’expérimenter de “nouveaux modes d’accès numérique aux services publics”, notamment dans les zones rurales.

Cet accord s’inscrit dans la continuité de la concertation nationale sur le numérique lancée en octobre par Manuel Valls pour “nourrir la position de la France à l’échelle internationale et européenne” tout en alimentant le projet de loi sur le numérique prévu en 2015 par la secrétaire d’Etat Axelle Lemaire.

Pour Cisco, c’est un relais de croissance potentiel, à l’heure où le groupe IT, bousculé y compris dans les pays émergents, tente de trouver un nouveau souffle.

Ne percevant pas d’éclaircie en dépit de résultats loin d’être alarmants, le P-DG John Chambers prône une diversification dans des secteurs comme le data center, le cloud et l’Internet des objets. Il chapeaute surtout une restructuration qui pourrait aboutir au licenciement de 6000 personnes dans les prochains mois.

Les investissements se poursuivent en parallèle. Au printemps 2014, Cisco avait alloué 150 millions de dollars supplémentaires pour accompagner les jeunes pousses entrées dans la phase de développement de leurs produits et actives dans un secteur “en croissance” : mobilité, stockage, big data et analytics…

Crédit photo : Ken Wolter – Shutterstock.com


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur