Cisco mise sur l’IP pour redresser ses ventes

Mobilité
Information - news

Le géant des infrastructures réseaux vient de lancer douze produits basés sur le protocole IP. Une force de frappe mise en avant afin de développer sa présence sur le marché de la téléphonie IP au moment même où ses ventes semblent chuter.

“Notre objectif est de réaliser 10 % de notre chiffre d’affaires sur la téléphonie IP d’ici la fin de l’année fiscale en juillet prochain”, déclare Jean-Louis Tillet, responsable développement du marché nouvelles technologies chez Cisco. Actuellement, Cisco ne réalise que 2 à 3 % de son chiffre d’affaires dans le secteur de la voix sur IP. Le spécialiste des infrastructures réseaux se donne les moyens d’atteindre ses ambitions : il vient d’annoncer le lancement de douze nouveaux produits utilisant l’IP.

Face aux coûts importants liés aux équipements téléphoniques, Cisco souhaite faire migrer en douceur les entreprises vers l’IP. Pour cela, l’équipementier réseaux souhaite intégrer l’existant avec l’IP. Cisco lance ainsi le VG248 Analog Phone Gateway, une passerelle analogique qui permet d’adapter les téléphones ou fax de l’entreprise avec le protocole IP. Par ailleurs, il propose des cartes d’extension capables d’optimiser les solutions d’entreprises.

Externaliser la téléphonie IP

Parmi les nouveautés, Cisco souhaite cibler les multisites avec des solutions qui reposent sur les WAN. Dès lors, les opérateurs pourront, en plus de fournir des débits Internet ou des VPN IP, proposer la voix. Une solution qui permettrait, en quelque sorte, à l’entreprise cliente d’externaliser sa téléphonie IP. Tout comme un serveur Web peut être hébergé à l’extérieur de la société, un PABX pourra tout aussi bien quitter les murs de l’entreprise. “La téléphonie IP sur des liens WAN permettra, entre autres, de fournir des offres de mutualisation de services”, estime Jean-Louis Tillet.

Enfin Cisco réitère son choix d’intégrer XML dans ses solutions afin de permettre une réelle convergence des services voix et données. Il est désormais possible d’envoyer des données sur des téléphones comme des dépêches d’information ou l’état du stock… Selon Cisco, tout ce qui tourne sur le Web peut s’afficher. Par ailleurs, l’équipementier souhaite se positionner sur la messagerie unifiée avec son Personnal Assistant qui permet, en fonction des appelants, de rerouter les appels soit vers la messagerie, soit vers un portable.

Un objectif réaliste ?

Selon l’aveu même de Cisco, les annonces faites aujourd’hui ne sont pas des annonces majeures mais lui permettent d’assurer une certaine pérennité dans ses offres. La nouvelle version 3.2 de CallManager illustre d’ailleurs bien ces propos. Le logiciel de traitement des appels est désormais disponible avec une interface en français, rendant ainsi son utilisation plus facile.

L’option IP de Cisco sera-t-elle suffisante pour faire remonter ses ventes ? Sans doute pas. Le cabinet d’étude Merrill Lynch estime que les ventes de Cisco devraient baisser de 17 % en 2002 alors qu’elles connaîtraient une contraction de 11 % en 2001. Toutefois, selon Jean-Louis Tillet, le marché semble prêt à passer sur l’IP et l’objectif de croissance de Cisco dans ce domaine lui semble tout à fait réaliste.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur