Cisco pousse l’entreprise vers le tout IP

Mobilité

Au-delà de l’annonce de nouveaux produits VoIP, Cisco, en choisissant NEC comme partenaire, cherche à tout prix à faire entrer la téléphonie d’entreprise dans l’ère Internet.

Aujourd’hui, le protocole IP apparaît comme le protocole naturel pour la plupart des flux, y compris pour la voix. La téléphonie sur IP permet des communications réseau dix fois moins chères que des communications téléphoniques. Une technologie qui est susceptible ainsi de faire faire aux entreprises d’importantes économies à une époque où les communications sont omniprésentes et les vidéoconférences de plus en plus courantes. On devine aisément l’immense potentiel de ce marché. Cisco, depuis quelques semaines, multiplie les annonces autour de la voix sur IP. Notamment avec pour thème de vouloir faire entrer la téléphonie d’entreprise dans l’ère Internet. Parmi les solutions proposées par Cisco, on trouve ainsi un centre d’appel IP. Au lieu d’avoir un téléphone avec de multiples fonctions, c’est l’ordinateur qui devient un terminal téléphonique. Lequel est évidemment relié à l’annuaire de l’entreprise. Cisco commercialise aussi un nouveau logiciel de messagerie vocale, le Cisco uOne 5.0 E, une solution de messagerie capable de gérer jusqu’à 500 boîtes aux lettres. Cisco annonce entre autres une série de solutions capables de gérer via une interface Web les appels entrants et de permettre des fonctions de standard en cas d’afflux massifs d’appels.

Face à cette avalanche de solutions, Olivier Seznec, directeur technique pour Cisco, juge que “le marché est véritablement à créer” et d’ajouter, persuadé, que l'”on verra un peu partout cette alliance entre la téléphonie et Internet dans les entreprises d’ici 2 à 3 ans”.

Afin de pouvoir conquérir ce marché des entreprises, Cisco s’entoure de partenaires. Il annonce en effet une alliance avec NEC visant à fournir aux entreprises clientes une stratégie pour une migration vers une seule et unique infrastructure IP voix-vidéo-données. Dans le cadre de cette nouvelle alliance, Cisco et NEC travailleront à obtenir une intégration des produits de communications NEC aux produits basés sur l’architecture AVVID (Architecture for Voice, Video and Integrated Data) de Cisco, dont Cisco CallManager, une application qui fournit des services de gestion d’appels et de pilotage des équipements voix sur IP. Cisco a rassemblé sous la bannière AVVID l’ensemble des logiciels et des matériels permettant à une entreprise de déployer ses services voix/données sur un même réseau. La collaboration entre Cisco et NEC portera sur la création d’applications novatrices dans les domaines du contrôle des appels, de l’intégration des médias, des téléphones IP et de la téléphonie informatique.

Enfin, pour parfaire son positionnement dans la téléphonie sur IP, Cisco met en place une politique de certification à destination de ses clients à l’image de RCS ou de CS Communication et Systèmes. Un moyen clair de se constituer un réseau de distribution. Ce programme vient d’ailleurs en complément d’un autre, le Cisco Powered Network, qui regroupe environ 400 sociétés dans le monde dont 170 en Europe. Il permet aux entreprises d’identifier les opérateurs de télécommunications offrant des services à valeur ajoutée reposant de bout en bout sur des équipements Cisco. Une façon bien précise de s’identifier sur un marché pour lequel la concurrence s’annonce féroce.

Pour en savoir plus :

* Communiqué de presse en anglais de Cisco

* NEC

* CS Communications & Systèmes


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur