Cisco : la restructuration sera moins lourde qu’escompté

BourseCloudDatacentersEntrepriseManagementSécurité
cisco-resultats-financiers
4 6

Cisco délivre des résultats financiers (Q4 2016) stables malgré un trou d’air dans le business hardware et confirme un plan de suppression de postes moins catastrophique que prévu.

Avec la publication imminente des résultats trimestriels de Cisco, on s’attendait à un plan de suppressions de postes affectant près de 20% de l’effectif. CRN avait évoqué ce scénario catastrophe avant la communication financière. La direction du groupe a bien confirmé un plan de restructuration dans une moindre proportion : le périmètre est de 7% au final. Ce qui correspond quand même à un coup de balai sur 5500 jobs.

Cisco justifie cette nouvelle coupe au nom de l’optimisation des ressources sur les domaines prioritaires : sécurité, Internet des objets, solutions collaboratives, centres de données et cloud. La restructuration sera appliquée dès le démarrage du prochain exercice fiscal (dès ce mois-ci).

Pourtant, en décortiquant les principaux indicateurs financiers, il est difficile de trouver des éléments vraiment affolants. Sur le quatrième trimestre de son exercice fiscal qui se clôt (août 2015- juillet 2016), Cisco a réalisé un chiffre d’affaires de 12,6 milliards de dollars, en hausse globale de 2 % sur fond d’essor des services (+5%) et une stabilisation des ventes hardware (+1%).

On observe une belle performance avec le matériel de sécurité (+16%). Une dernière ligne qui sera renforcée avec la récente acquisition par Cisco de CloudLock (sécurité des réseaux et des terminaux des utilisateurs finaux via le cloud). En revanche, c’est la débandade du côté des routeurs, son coeur de métier historique : – 6% au quatrième trimestre.

A moyen terme, le spécialiste des équipements réseaux pourrait craindre une montée en puissance de l’approche Software-Defined Networks nécessitant un recours moindre au hardware.

En termes de répartition géographique, le business se maintient bien sur le continent américain (+3%) et européen (même taux de progression). En revanche, on note un recul de 2% pour la plaque asiatique.

Les dépenses d’exploitation sont stabilisées (4,7 milliards de dollars, en baisse de 4%). Tandis que le résultat d’exploitation progresse de 15% à 3,3 milliards de dollars (GAAP). Le revenu net se situe à 2,8 milliards de dollars.

Sur l’ensemble de l’année fiscale, Cisco a réalisé un chiffre d’affaires de 49,2 milliards de dollars (stagne) et affiche un résultat d’exploitation de 12,6 milliards de dollars. Le résultat net  dépasse même la barre des 10 milliards de dollars (contre 8,9 milliards de dollars à la fin de l’exercice précédent).

(crédit photo : Cisco Systems Allemagne)


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur