Cisco se lance dans le réseau de stockage

Cloud

Le géant des infrastructures réseaux Cisco annonce un routeur supportant le protocole iSCSI. L’idée est d’étendre la technologie Fibre Channel à un maximum de serveurs. C’est aussi l’alliance que certains ont estimée contre-nature entre iSCSI et Fibre Channel.

“Beaucoup d’entreprises ont dû faire des choix afin de déterminer quels serveurs profiteraient d’une connexion SAN en mode Fibre Channel. Il en résulte donc qu’un nombre important de serveurs ne peuvent bénéficier d’une connexion haut débit de type Fibre Channel”, explique Bernard Zeutzius, product manager storage networking chez Cisco. Ce choix, précise-t-il, est en partie lié aux coûts élevés de ce protocole. Afin de remédier à ce manque de ressources, Cisco s’est donc appuyé sur la nouvelle technologie iSCSI. L’idée étant de donner l’accès au SAN à tous les serveurs qui n’ont pas été retenus pour le mode Fibre Channel. Pour réaliser ce tour de passe-passe, le géant des infrastructures réseaux à mis au point un nouveau type de routeur permettant d’allier le réseau Ethernet avec le SAN, autrement dit d’allier iSCSI à Fibre Channel mettant ainsi un point final à l’opposition que certaines personnes voient entre ces deux protocoles. L’annonce a été faite lors du salon Storage Networking World qui se déroule actuellement en Californie.

Cisco étend le SAN au sein des entreprises

Le procédé est relativement simple. Sur un serveur qui a une connexion Ethernet, les données vont alors être encapsulées en mode SCSI et envoyées sur le réseau Ethernet. Au bout de celui-ci se trouve le routeur de Cisco SN 5420 qui décapsule ces données et les envoit ainsi sur le SAN. Selon Cisco, le routeur peut supporter ainsi 4 à 5 serveurs. Ces derniers peuvent dès lors profiter des spécificités du LAN. Le routeur a un débit maximum de 65 Mo/s.

Le routeur sera commercialisé à partir du 20 avril prochain et sera proposé au prix de 27 000 dollars (environ 200 000 francs). La solution, estime Bernard Zeutsius, revient moins cher que le déploiement d’une deuxième solution en Fibre Channel notamment, car aujourd’hui la très grande majorité des serveurs sont connectés en mode IP et ne nécessitent donc pas le déploiement d’un deuxième réseau. L’entreprise profite donc de l’investissement déjà réalisé.

Les acteurs, qu’ils soient du monde du stockage ou des réseaux, sont de plus en plus nombreux à se positionner sur le protocole iSCSI. Mi-février, IBM annonçait des baies de stockage reposant sur cette technologie (voir édition du 22 février 2001). Cette semaine encore, c’est Brocade, le leader américain des commutateurs pour les réseaux de stockage, qui a annoncé la sortie prochaine d’une nouvelle solution supportant Fibre Channel et, à terme, iSCSI ainsi qu’Infiniband (voir édition du 9 avril 2001). Bien que tous les acteurs soient positionnés sur iSCSI, certains supportent le protocole avec peut-être moins de ferveur, à l’image d’EMC. Si la société participe aux phases de normalisation auprès de l’IETF, elle n’annonce en revanche aucune solution basée sur iSCSI, tout comme Hitachi. Ces sociétés attendent la standardisation d’iSCSI, qui pourrait intervenir d’ici août ou septembre 2001, pour faire leurs annonces. Fibre Channel a nécessité de lourds investissements et certaines sociétés continuent de miser pleinement sur ce protocole afin d’amortir leurs dépenses.

Pour en savoir plus : Le site de Cisco (en anglais)


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur