Cisco sème la zizanie dans les annuaires réseau

Régulations

Cisco déstabilise les utilisateurs de services d’annuaires en adoptant tous les standards disponibles et en soutenant indifféremment les sociétés concurrentes qui les développent.

Ceux qui comptaient sur Cisco pour choisir une technologie de gestion d’annuaires vont devoir attendre un moment. Alors qu’il travaille déjà avec Microsoft (Active Directory) et Novell (NDS) (voir édition du 20 novembre 1998), le premier équipementier de matériels réseaux dans le monde devrait annoncer d’ici la fin du mois un nouveau partenariat avec IBM qui développe de son côté un méta-annuaire baptisé eNetwork Directory (voir édition du 21 janvier 1999).

“A l’heure actuelle, il y a très peu de standards communs à ces différentes technologies, ce qui est très difficile à gérer”, explique Juan Mata, responsable de l’intégration des systèmes et des réseaux pour Excell Agent Services, “Nous devons observer très précisément ce que fait chacun”.

Il y a par exemple deux séries de standards pour contrôler les priorités des services offerts par un réseau local (LAN). Le premier est le standard 802.1p du comité de normalisation IEEE et le second qui a été mis au point par l’IETF (Internet Engineering Task Force) est baptisé standard de différenciations des services. Et bien, IBM soutient le standard de l’IETF plutôt que celui de l’IEEE.

“Les deux technologies présentent les mêmes avantages pour l’utilisateur” affirme Chris Blenkhorn, consultant chez IBM, “Mais tant qu’un standard de facto ne s’imposera pas sur tous les équipements, les utilisateurs ne pourront pas les intégrer dans leurs systèmes”.

Blenkhorn se dit très sceptique quant à la stratégie de Cisco. “Cisco laisse entendre que toutes ces technologies sont de toute façon destinées à disparaître, ce qui est complètement faux”, explique-t-il. Pour Mark Ramond, analyste au Gartner Group, “Cisco attend avec de plus en plus d’impatience la sortie d’Active Directory de Microsoft et a décidé de se donner le choix jusque là”.

Cisco a en effet l’intention d’intégrer la technologie de Microsoft dans son propre logiciel d’administration réseau. En attendant, “nous sommes agnostiques”, explique un porte-parole de la société.

Pour en savoir plus :

* http://www.cisco.com.

* http://www.novell.com.

* http://www.microsoft.com.

* http://www.ibm.com.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur