Cisco s’empare des 54 Mbits/s de Radiata

Mobilité

Et un de plus ! Le géant Cisco continue sa croissance externe et vient d’ajouter une nouvelle corde à son arc, le réseau local sans fil à haut débit, en rachetant Radiata pour 295 millions de dollars.

Fidèle à sa stratégie, Cisco continue d’étendre son portefeuille de technologies en les rachetant. Quelques jours à peine après l’annonce du rachat d’Active Voice, société spécialisée dans les serveurs de téléphonie IP (voir édition du 10 novembre 2000), c’est au tour de Radiata de tomber dans l’escarcelle du premier fournisseur mondial de routeurs Internet.

Cette fois-ci, c’est donc du côté des réseaux locaux sans fil que se tourne Cisco, puisque Radiata est la première firme à avoir proposé un jeu de composants (chipset) compatible avec la norme 802.11-a (voir édition du 18 septembre 2000). Capable d’atteindre un débit maximum théorique de 54 Mbits/s, la technologie de Radiata est une extension de la norme 802.11-b à 11 Mbits/s, aussi appelée Wi-Fi et déjà utilisée par 3Com, Intel ou Apple. Elle est développée au sein du consortium Weca (Wireless Ethernet Compatibility Alliance).

Cisco devra débourser 295 millions de dollars pour prendre possession des 89 % de l’Australien Radiata qu’elle ne possédait pas encore.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur