Cisco va aider les entreprises à jauger l’importance des correctifs

Cloud

L’équipementier réseaux télécoms va publier les niveaux de sévérité
conformes à la norme CVSS.

Cisco a annoncé que ses bulletins de sécurité s’accompagneraient désormais des classements de sévérité correspondants.

Ce programme a vocation à aider les utilisateurs à détecter les vulnérabilités nécessitant la plus grande attention. Les classements de sécurité actuels sont souvent limités à des niveaux variant de “critiques” à “modérés”. Les systèmes d’évaluation offrent un moyen de hiérarchiser les correctifs de manière plus précise.

Les clients peuvent aujourd’hui évaluer une notation leur permettant de définir des priorités en fonction des risques liés à l’environnement spécifique“, a déclaré Russ Smoak, directeur du support technique pour le centre de réponse de sécurité de Cisco.

Les notations seront calculées en fonction du système CVSS (Common Vulnerability Scoring System). Le programme est géré par le forum indépendant des équipes de réponse aux incidents et a été co-fondé par Cisco. L’éditeur de solutions réseau emboîte ainsi le pas à Oracle en introduisant la norme dans ses publications de sécurité.

La norme CVSS distingue trois degrés de sévérité. Le niveau de base (“Base”) désigne les conditions requises pour exploiter une vulnérabilité et l’impact de l’exploit s’il aboutit. Le niveau temporel indique des informations temporelles telles que l’exploitabilité. Enfin, le niveau environnemental tient compte de la configuration et de l’environnement spécifiques de l’utilisateur.

Cisco n’utilisera pour sa part que les deux premiers niveaux.

Traduction d’un article de Vnunet.com en date du 4 janvier 2007


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur