Cisco vante les mérites de la vidéo en réseau

Mobilité

Le fournisseur de solutions réseaux voit la convergence comme un moyen de
faire revivre les technologies en fin de vie.

A l’occasion d’un séminaire professionnel organisé par ses soins, Le PDG de Cisco John Chambers a présenté sa vision de la vidéo en ligne qu’il voit comme une “application clé” de la convergence réseau.

Le fournisseur de solutions réseau imagine un monde dans lequel les utilisateurs pourraient accéder aux données à partir de n’importe quel appareil et sur n’importe quel réseau. Mais, compte des réseaux propriétaires de diffusion et de partage de vidéos, l’exercice est limité compte tenu du manque d’ouverture, explique John Chambers.

Les flux de données vidéos basées sur des réseaux permettront aux particuliers de surveiller leurs systèmes de sécurité personnels à partir de leur ordinateur professionnel ou de leur téléphone portable. Parallèlement, un système de sécurité peut dater les enregistrements, permettant ainsi aux utilisateurs qui recherchent des informations de passer directement à la séquence vidéo enregistrée à un moment précis (lorsque la porte a été ouverte par exemple) au lieu de passer des heures à passer en revue des enregistrements analogiques.

La convergence possède le potentiel nécessaire pour faire revivre les technologies qui ne font plus l’objet d’innovations ou qui se trouvent en fin de vie, telles que la télévision par câble ou la vidéoconférence. La convergence donnera également naissance à de nouvelles applications, ajoute le directeur du développement de Cisco Charlie Giancarlo.

Nous pensons que les nouvelles technologies comme la numérisation ou la télévision haute définition ne feront qu’augmenter l’intérêt de la [convergence vidéo]“, explique-t-il.

La croissance du trafic vidéo sur les réseaux Internet profite clairement à Cisco en ce sens qu’elle lui permet de vendre non seulement des technologies vidéos, mais également les composants d’infrastructure nécessaires à la transmission des données.

Si le projet aboutit, John Chambers pense que la vidéo en ligne permettra d’effectuer ?les premiers pas en termes de charges [loads dans le texte initial, nldr] sur les réseaux“.

Adaptation en français d’un article de Vnunet.com en date du 13 décembre 2006


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur