Citrix lance ses offres de rentrée destinées aux PME

Cloud

L’éditeur américain propose un point d’accès sécurisé pour 250 euros par poste et une nouvelle version de sa solution de réunion en ligne.

L’éditeur américain Citrix Systems, qui fournit des solutions d’infrastructures d’accès, lance ses offres de rentrée. Au programme, un nouveau produit destiné aux petites et moyennes entreprises. Baptisé Citrix Access Essentials, il offre un point d’accès unique et sécurisé au Web et aux applications distantes de la PME, quelle que soit la localisation géographique des utilisateurs.

Citrix Access Essentials est proposé au tarif de 250 euros par poste, dans la limite de 75 ordinateurs. Il est distribué, sous la forme d’un pack valable pour 5 postes, par les revendeurs agréés par l’éditeur américain, lequel envisage d’étendre son réseau de distributeurs partenaires.

Nouvelle version de GoToMeeting

Dans le même temps, Citrix Systems lance une nouvelle version de sa solution GoToMeeting qui permet d’organiser en ligne des réunions, des présentations ou encore des sessions de formation. Entièrement sécurisé grâce au cryptage SSL, cet outil intègre désormais, outre une fonctionnalité d’enregistrement et de lecture, des utilitaires d’annotation. Ces derniers permettent notamment aux utilisateurs de dessiner sur l’écran partagé, de mettre en exergue et de pointer des notes.

L’éditeur américain propose deux versions de GoToMeeting. Réservée aux TPE, la première est limitée à un seul compte utilisateur et à 10 participants. La seconde intègre des fonctionnalités d’administration et de reporting. Elle peut être utilisée par plusieurs administrateurs, chacun d’entre eux pouvant inviter jusqu’à 200 personnes.

SurfControl lance un filtre Web destiné aux clients de Citrix
L’éditeur de solutions de sécurité SurfControl lance un filtre Web pour les serveurs de présentation Citrix Presentation Server. Cet outil permet aux entreprises de prémunir leur parc d’ordinateurs contre les menaces émanant du Net. Il intègre notamment un abonnement à la base de données “Internet Threat” de SurfControl, laquelle répertorie 11 millions d’adresses représentant une menace.

Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur