Citrix vise le streaming d’applications

Cloud

Le fournisseur de solutions d’infrastructures d’accès a dévoilé sa stratégie de développement à moyen terme.

Citrix, à l’origine spécialiste du déploiement de clients d’applications, avait décidé en 2003 d’étendre son offre aux services liés aux accès et avait défini une stratégie d’accès complète et intégrée à son produit phare, Presentation Server. Son objectif était alors de doubler son chiffre d’affaires en atteignant le milliard de dollars sur trois ans. En deux ans, le pari est presque gagné avec un résultat prévu pour 2005 de l’ordre de 900 millions de dollars.

Cette augmentation du chiffre d’affaires ne s’est pas faite sur les seuls acquis de l’expérience. C’est également en rachetant des sociétés – notamment Net6, spécialisée dans le VPN-SSL, et surtout Netscaler, spécialisée dans l’optimisation de trafic Internet par compression de flux – que Citrix peut se targuer d’avoir réussi à créer une chaîne de virtualisation sécurisée et optimisée pour les clients d’applications.

Des applications indépendantes de l’environnement matériel

Le 16 novembre, à l’occasion d’un point presse, Citrix a présenté les grandes lignes de sa nouvelle stratégie sur la période 2006-2008. Le nouvel objectif du fournisseur d’infrastructures d’accès est de développer le streaming d’applications, qui consiste à créer sur l’ordinateur client un espace dédié à une application autonome mais pas installée localement (un genre de run-time dans une boîte d’émulation d’OS). L’avantage d’une telle solution est double : l’application ainsi utilisée est indépendante de l’environnement matériel sur lequel elle est exploitée et elle peut être employée sans être connectée.

Les données générées en mode déconnecté peuvent être récupérées par synchronisation dès que le dispositif se retrouve en ligne. Pour l’application, l’autre intérêt est d’être toujours à jour puisqu’elle peut être “streamée” en totalité depuis le site central avec toutes sortes de correctifs ou dépannages.

Avec l’acquisition de Teros – société spécialisée dans les pare-feu, le Web et la sécurité XML – annoncée le 15 novembre au soir, Citrix peaufine également sa stratégie de sécurisation d’accès. Teros possède a priori plus d’une corde à son arc en démontrant, par exemple, comment certaines attaques par phishing peuvent être directement émises par le site Web originel.

Un projet global

Le streaming d’applications fait partie du projet global que Citrix a baptisé “Tarpon”. Mener à bien ce projet nécessite d’importantes ressources d’ingénierie. La stratégie de Citrix n’est pas d’augmenter son chiffre d’affaires par acquisition de grosses sociétés mais bien de continuer à développer elle-même son environnement.

Pour Pascal Ozanne, directeur du marketing de Citrix Europe du Sud, la société acquiert des “pépites technologiques” et les fond dans ses besoins. Il rappelle également que l’éditeur bénéficie d’un soutien actif de la part de Microsoft en étant notamment le seul partenaire avec lequel il échange des codes sources.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur