Citroën se lance dans la voiture numérique

Mobilité

La marque aux chevrons commercialisera après le salon de Genève, début mars, un modèle de Xsara équipé d’un autoradio Clarion tournant sous Windows CE. Une première pour le grand public après des années d’études de style et de projets restés dans les cartons des ingénieurs.

Citroën va mettre en vente une première série de 500 véhicules Xsara équipés en informatique communicante. Sous ce terme, le groupe PSA regroupe toutes les technologies expérimentées conjointement avec ses partenaires Microsoft et Clarion depuis 1996. Sur cette voiture, on trouve donc un autoradio relié aux réseaux de communication satellite afin d’offrir de nouveaux services aux automobilistes. Citroën souhaite en effet a terme proposer non seulement le véhicule mais aussi le contenu de ces services, comme l’assistance à la navigation ou la météo en temps réel.

Les premières fonctions implantées sont le GPS, la téléphonie cellulaire et son extension pour réceptionner des SMS (Short Messages Service). Toutes sont accessibles par commandes vocales, une condition sine qua non pour perturber au minimum le conducteur. Dans les mois qui viennent, par mise à jour via des mémoires flash, cet autoradio devrait pouvoir accéder à l’Internet et opérer des synchronisations avec d’autres appareils mobiles comme un agenda électronique, par exemple. Si aucun prix n’a été communiqué pour l’instant, on peut s’attendre à un surcoût d’au minimum 5 à 7 000 francs pour un tel appareil. D’ici à la fin de l’année, le groupe PSA désire équiper un modèle de chacune de ses gammes en informatique embarquée de ce type.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur