Clap de fin pour Windows Phone mais Microsoft reste dans la mobilité

MobilitéOS mobiles
windows-phone-arret-microsoft

Microsoft met un terme à l’ère Windows Phone. La firme de Satya Nadella préfère se concentrer sur Windows 10 Mobile et l’innovation dans le hardware.

Après de multiples tergiversations peu convaincantes, Microsoft arrête Windows Phone définitivement.

En effet, Windows Phone 8.1 sera la dernière mouture, comme l’indique la firme de Redmond sur une page support.

Selon AdDuplex, 80% de tous les Windows Phone évoluent sous Windows 7, Windows Phone 8 ou Windows Phone 8.1.

Elle avait été lancée le 11 juillet 2014. A l’époque, Microsoft s’était engagé à fournir trois années de mises à jour mineures et de patches. Cette période est révolue.

Si l’introduction de Windows Phone 8 s’était traduite par une quasi refonte de l’OS mobile, les appareils évoluant sous Windows Phone 7 n’avaient pu en bénéficier. Laissant un goût amer pour les détenteurs de terminaux concernés…

C’est aussi le symbole d’une défaite lourde sur le marché des OS mobiles: Android (Google) et iOS (Apple) ont écrasé les velléités de Microsoft.

Malgré la tentative de reprendre la main en acquérant Nokia (l’annonce par Steve Ballmer, alors CEO du groupe, remonte à septembre 2013). L’alliance ne s’est pas révélée vraiment pertinente.

Fin 2016, toutes moutures de Windows Phone confondues, l’OS mobile de Microsoft représentait un peu plus de 0,3% de part de marché contre plus de 99,6% pour Android et iOS.

Des futurs téléphones pas comme les autres ?

Se pose également la question de la stratégie de Microsoft et son avenir dans la mobilité. Satya Nadella, CEO du groupe, se fait l’avocat d’une stratégie « mobile first » et « cloud first ».

Microsoft préfère désormais se concentrer sur Windows 10 Mobile et les « applications universelles ». Une orientation dont il reste à prouver la pertinence.

Dans le courant du printemps, Satya Nadella a confirmé que son groupe  planchait sur un concept de Surface Phone dans la cadre de sa stratégie hardware.

“Je suis certain que nous ferons plus de téléphones mais ils ne ressembleront pas à ceux qui existent aujourd’hui“, a-t-il déclaré dans un podcast accordé à Marketplace.org en mai.

(Crédit image : Microsoft)


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur