Clones Mac : Psystar et Apple concluent un accord à l’amiable

CloudMacPoste de travail

Suite à sa condamnation pour violation de copyright, le cloneur de Mac Psystar va verser 2,65 millions de dollars à Apple. En échange, la firme de Cupertino s’engage à abandonner les autres poursuites.

La guerre entre Psystar et Apple va-t-elle bientôt prendre fin ? Le célèbre “cloneur de Mac” est parvenu à conclure un accord à l’amiable avec la firme de Cupertino dans le conflit pour violation de copyright qui les oppose depuis plusieurs mois.

Psystar avait en en effet été condamné aux Etats-Unis en novembre dernier pour avoir commercialisé, depuis avril 2008, des ordinateurs utilisant des copies non autorisées du système d’exploitation Leopard d’Apple. La start-up américaine Psystar distribue des PC qualifiés d’’Open Computers” embarquant l’OS Mac OS X de la firme à la Pomme.

La Cour fédérale de Caroline du Nord avait également estimé le mois dernier que Psystar avait enfreint la loi Digital Millennium Copyright Act (DMCA) en modifiant illégalement certains fichiers présents nativement dans Mac OS X, et en les remplaçant par des fichiers non autorisés.

Afin de limiter la casse, Psystar a accepté de verser à Apple 2,67 millions de dollars de dommages et intérêts. En contrepartie, la firme de Cupertino s’est engagée à abandonner toutes les procédures en cours lancées contre le cloneur de Mac. Apple avait en effet récemment porté plainte contre Psystar  pour concurrence déloyale et violation de marque déposée.

Pour se prémunir d’éventuelles nouvelles poursuites de la part de la marque à la Pomme, Psystar a, sur son site, retiré de la vente ses fameux Open Computers propulsés par Mac OS X.

Toutefois, Psystar veut toujours distribuer son utilitaire Rebel EFI, qui permet à un utilisateur d’installer sur son ordinateur le système d’exploitation Mac OS X. La bataille juridique risque de reprendre de plus belle…


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur