Cloud : Amazon Web Services intègre désormais un moteur de recherche

Cloud

Aux Etats-Unis, Amazon Web Services inaugure un service de recherche basé sur la technologie A9. Objectif, accélérer le traitement des données par une meilleure indexation des documents.

L’écosystème cloud Amazon Web Services s’enrichit d’un moteur de recherche basé sur la technologie A9, que l’e-commerçant utilise depuis 2004 sur sa boutique en ligne.

L’ensemble des clients AWS bénéficieront de cet outil dérivé de Windows Live Search et pensé telle une brique essentielle du traitement de données.

Une longue phase de développement a permis d’envisager un déploiement rapide sur toute architecture, indépendamment de la solution cloud retenue par chaque entreprise.

En outre, la gestion de l’ensemble est intégrée dans la console d’administration Web Services, avec un débit élevé, une faible latence et une évolutivité revendiquée, grâce à un niveau avancé d’automatisation : détection de documents, recommandation de champs de recherche, ajout de sources spécifiques, etc.

De quoi minimiser les opérations de paramétrage manuel, autrement plus fastidieuses. En complément, un langage d’interrogation évolué permet d’effectuer des recherches booléennes complexes, l’extraction de facettes et la définition de données incluses dans les résultats.

A cet égard, Adam Selipsky, vice-président d’Amazon Web Services, met l’accent sur une offre complète, mais centrée utilisateur, en ce sens qu’elle s’adapte à ses besoins en toute transparence.

Grâce à CloudSearch, nos clients n’ont plus à se préoccuper de cette complexité et peuvent facilement lancer de puissantes fonctions de recherches et payer uniquement pour les ressources qu’ils utilisent.

Pour l’heure, le service, resté en version bêta, est accessible des seuls clients basés aux Etats-Unis.

Il est décliné en trois paliers, suivant des tarifs dégressifs que Silicon.fr a reconstitué.

Pour 0,12 dollar de l’heure, Small Search Instance limite l’indexation à un million de documents. Large Search Instance repousse la limite à 4 millions, pour 0,48 dollar horaires.

Avec Extra Large Search Instance, la capacité monte à 8 millions d’éléments, pour 0,68 dollar de l’heure.

En cas de réindexation de la base, typiquement lors de l’ajout d’un champ, la requête IndexDocument est facturée à hauteur de 0,98 dollar le gigaoctet de données stockées dans le domaine de recherche.

En parallèle, le transfert “out” de données revient à 0,12 dollar le gigaoctet pour les 10 premiers To/mois, 0,08 dollar le gigaoctet jusqu’à 50 To/mois, et 0,07 dollar le gigaoctet au-delà de 50 To/mois.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur