Intel Capital investit dans des secteurs jugés stratégiques

Big dataData-stockageEntreprise

Le fonds institutionnel d’Intel prend des participations dans 7 sociétés éditrices de logiciels qui collent à sa stratégie globale.

Intel Capital, le fonds corporate du fabricant de semi-conducteurs, vient de révéler une nouvelle vague d’investissements réalisés dans sept sociétés éditrices de logiciels pour un montant global de 24 millions de dollars.

Dans le détail, Intel conforte ses prises de position initiales dans Revolution Analytics, qui offre une solution d’analyse prédictive basée sur l’open source, et Gaikai, qui permet de jouer à des jeux vidéos 3D en streaming.

Les cinq autres investissements, qui permet à Intel d’entrer dans le capital d’éditeurs de logiciels, sont localisés dans des domaines comme le cloud, la problématique “big data” et les jeux en ligne.

DynamicOps permet de faire basculer les infrastructures des entreprises dans le monde du cloud (public et privé) en prenant en compte la dimension “à la demande”.

enLighted surfe sur la vague green IT et se concentre sur la gestion énergétique pour concevoir des “bâtiments intelligents”.

Dans le domaine du cloud, IP Commerce exploite une plate-forme de création de sites de commerce électronique.

Guavus explore le filon de la big data ou comment traiter un volume conséquent de données dans une vision business et analyses (à rapprocher des datawarehouses ou entrepôt de données).

Plus ludique, Swrve New Media a vocation à pousser la personnalisation des jeux sociaux pour rapprocher l’internaute de l’éditeur.

Par communiqué, Intel “reconnaît que les logiciels sont associés –et même vitaux – à tous les processeurs et plates-formes d’Intel. Nous fournissons des logiciels et services, des aides au design, une expertise technique et une activité de conseil [consulting] au niveau mondial.”

Arvind Sodhani, vice-Président d’Intel Capital, estime que que “ces investissements dans des éditeurs ‘pur race’ jouent un rôle essentiel dans la stratégie logicielle d’Intel.”

De quoi renforcer la dimension logicielle d’Intel, qui avait marqué les esprits en acquérant l’éditeur de solutions de sécurité IT McAfee en début d’année pour un montant de 7,7 milliards de dollars.

Intel Capital a procédé à à des investissements d’un montant de 10 milliards de dollars pour le compte d’Intel depuis la création du fonds en 1991.

Et rien que l’année dernière, ce sont 327 millions de dollars qui ont été répartis entre 119 investissements, de la start-up à la société IT établie.

Cette activité de financement de start-up accompagne la stratégie générale de la firme de Paul Otellini.

Par exemple, Intel Capital a annoncé son intention de consacrer 300 millions de dollars à des partenaires dont les technologies serviraient la cause du concept d’ultrabook… sous architecture Intel.

crédit logo : © 2jenn – Fotolia.com


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur