Cloud : CA renforce encore son influence avec Nimsoft

CloudVirtualisation

Le cloud et les services managés restent au cœur des priorités de CA, qui rachète l’éditeur californien Nimsoft pour 350 millions de dollars.

CA montre sa détermination à se renforcer dans le cloud et les services managés.

L’éditeur middleware américain vient d’annoncer le rachat de Nimsoft, un spécialiste des solutions de supervision des performances et la disponibilité.

Montant de la transaction : 350 millions de dollars en cash.

Une fois le rapprochement finalisé d’ici le quatrième trimestre fiscal de l’éditeur (31 mars 2010), Nimsoft sera intégré dans la division “Produits & Solutions Cloud” de CA.

La “majeure partie” des collaborateurs (120 en tout) de Nimsoft rejoindra le groupe acquéreur.

C’est le cinquième rachat “cloud” signé par CA après Cassatt, NetQoS, Oblicore et 3Tera (bouclé dans les prochains jours).

L’éditeur californien, repris par CA, développe la plate-forme Nimsoft Unified Monitoring dédiée à la gestion et supervision des services IT d’une entreprise déployés en mode SaaS ou cloud ou installés en local (applications, bases de données, serveurs physiques ou virtuels).

Nimsoft propose aussi des consoles d’administration en fonction des univers clouds des clients : Google Apps for Business, Rackspace, Amazon Web Services, EC2, Salesforce.com…

Créée en 1998 (sous le nom de Nimbus Software puis sous la dénomination social Nimsoft à partir de 2004), l’éditeur revendique 800 clients (dont 300 fournisseurs de services managés) dont Amway, Barclays Capital ou Ladbrokes.

L’éditeur est actif aux États-Unis et en Europe. Nimsoft est présent en Europe avec un siège social situé au Royaume-Uni, un bureau commercial situé en Allemagne et un centre R&D en Norvège.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur