Cloud : Canonical met sa pile OpenStack au goût d’Amazon EC2

Mobilité

Avec l’outil AWSome, la fondation Canonical établit ce lien qui faisait jusqu’alors défaut entre la pile OpenStack de Linux Ubuntu et l’offre Elastic Compute Cloud d’Amazon.

En tant qu’unique pile cloud open source en vigueur au sein de la distribution Linux Ubuntu, OpenStack manquait d’une compatibilité avec les solutions tierces.

Pour la fondation Canonical, l’antidote s’appelle AWSome (Any Web Service Over Me).

Son rôle, créer un liant avec les APIs IaaS d’Amazon et tout particulièrement son offre Elastic Compute Cloud (EC2).

Le procédé repose sur une traduction des requêtes Amazon Web Services sous la forme d’appels OpenStack, permettant de migrer une infrastructure dans son intégralité ou de créer des plates-formes hybrides.

Silicon.fr rappelle qu’AWSome fera ses débuts le 26 avril, en guise de complément à Ubuntu 12.04 LTS. L’occasion de mesurer le chemin parcouru jusque-là.

Le défi que la communauté devait relever était de simplifier les besoins de composants OpenStack pour fournir à la fois des APIs héritées et des APIs propres à OpenStack, tout en évitant d’en introduire de nouvelles“, résume ainsi Martin Packman, membre de l’équipe de développement AWSome de Canonical.

Cet accomplissement fait écho à une démarche préalable d’Amazon. Au début du mois, l’éditeur a mis en ligne une nouvelle image disque de sa distribution Linux, avec un socle modernisé articulé autour d’un noyau 3.2.

Le GCC 4.6.2 est maintenant livré, même si la mouture 4.4.6 reste celle utilisée par défaut. Du côté des langages de programmation, Python 2.7 et Ruby 1.9.3 sont présents (Python 2.6 et Ruby 1.8.7 resteront cependant utilisés en standard).


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur