Cloud computing : IBM concrétise son engagement

Cloud

Big Blue confirmant sa volonté de percer dans le cloud. Il a conclu un partenariat “hybrid cloud” avec Juniper Networks.

A l’instar d’un Microsoft, Big Blue ne compte pas rater le virage du cloud computing. Possédant déjà plus de treize data centers destinés à “l’informatique en nuage” dans le monde, IBM avait déjà dévoilé en janvier dernier ses outils Lotus de collaboration et de conférence à distance hébergés sur Internet. La firme IT américaine dévoile aujourd’hui un nouveau service de stockage en ligne, et de nouveaux produits et logiciels basés sur le cloud computing.

Big Blue propose ainsi aux entreprises un nouveau service de stockage en ligne sécurisé mis en oeuvre par sa division Tivoli, Tivoli Storage as a Service, qui fonctionnera selon un modèle de paiement à l’usage.

La firme IT a également dévoilé son produit Service Management Center for Cloud Computing mettant à la disposition de ses clients une série d’offres en “nuage” permettant de concevoir et de fournir des services basés sur le cloud computing. Ce produit inclut les nouvelles versions de Tivoli Provisioning Manager 7.1 et de Tivoli Service Automation Manager.

En outre, la version 7.8 d’IBM Rational AppScan donne la possibilité de vérifier la conformité et les normes de sécurité appliquées aux services déployés en “nuage”. Et pour rassurer ses clients sur la mise en place de projets en mode cloud computing, Big Blue met à leur disposition IBM Design and Implementation for Cloud Test Environments.

Ce logiciel leur permet de tester les potentielles évolutions de leurs applications de cloud computing à partir de leur propres systèmes informatiques avant de les déployer réellement dans le nuage informatique.

IBM mise sur le concept de “réseau hybride” avec Juniper Networks

En outre, IBM vient de conclure un partenariat avec l’équipementier réseau Juniper Networks. Cette nouvelle association autorisera Big Blue à déployer son offre d'”hybrid cloud”.

Basé sur les équipements réseau de Juniper Networks et sur la console d’administration IBM Cloud Management Console, ce système de “réseau hybride” permet à une entreprise de faire basculer, par un simple processus de glisser-déposer, des applications hébergées dans un nuage privé interne vers un nuage public sécurisé.

Cette nouvelle gestion des applications en nuage permettra aux entreprises de mieux gérer en temps réel l’allocation de leurs ressources en fonction de leurs besoins.

*Définition de cloud computing : les applications et les données ne se trouvent plus sur l’ordinateur local, mais – métaphoriquement parlant – dans un nuage (Cloud) composé d’un certain nombre de serveurs distants interconnectés au moyen d’une excellente bande passante indispensable à la fluidité du système (source Wikipedia)


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur