Cloud gaming : Sony enterre OnLive

CloudDatacentersE-commerceMarketing
onlive-ferme-sony-achat-cloud-gaming

Pour enrichir les services associés à la PS4, Sony acquiert des actifs de la plateforme de cloud gaming OnLive, qui ferme ses portes. Notamment un lot de brevets.

Sony Computer Entertainment vient de prendre possession du service de jeux en streaming OnLive. Le montant de la transaction n’a pas été communiqué.

Mais la branche divertissement numérique du groupe japonais en charge de l’exploitation de la PlayStation 4 a déjà annoncé son intention de fermer la plateforme OnLive et d’éteindre les data centers associées à la fin du mois (30 avril 2015).

Alors le service de cloud gaming, fondé par Steve Perlman, avait fonctionné pendant 5 ans. Mais la situation financière s’était détériorée en 2012 selon Business Insider.

Un espace FAQ a été mis en place pour répondre aux requêtes des joueurs qui disposaient d’un accès multi-canal (PC, Mac, smartphone ou tablette) au service OnLive fondé sur un modèle d’abonnement mensuel pour une consommation illimitée.

Selon Crunchbase, en trois tours de table, la société californienne était parvenue à lever 56,5 millions de dollars dans la période 2007-2011 auprès d’un bouquet d’investisseurs et groupes médias – télécoms comme Warner Bros, AT&T, BT, Autodesk, et HTC.

Pourquoi Sony s’intéresse à OnLive alors que le groupe japonaix a déjà acquis une plateforme similaire (Gaikai) en juillet 2012 en déboursant 380 millions de dollars ?

La technologie a été intégrée dans la PlayStation 4. Depuis fin 2014, la console de jeux dispose désormais d’un service de jeux en mode cloud gaming (PlayStation Now), uniquement disponible aux Etats-Unis et au Canada en l’état actuel.

Selon TechCrunch, Sony ne précise s’il compte garder ou non l’équipe d’OnLive (80 collaborateurs). En fait, le groupe d’électronique grand public semble davantage intéressé par la propriété intellectuelle.

Il pourrait s’emparer d’un portefeuille de 140 brevets. Ce qui pourrait se relever stratégique sur un marché aussi dynamique que le cloud gaming.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur