Cloud : IBM acquiert Bluewolf pour mieux cerner les clients Salesforce

CloudCRMData-stockageEntrepriseFusions-acquisitionsGestion cloudMarketing
bluewolf-IBM-une
1 17

IBM s’empare de Bluewolf, un partenaire stratégique de Salesforce pour monter en compétence dans le modèle Customer Success Platform.

IBM vient piocher dans l’écosystème des partenaires de Salesforce, en acquérant Bluewolf Group LLC.

Le montant de la transaction n’est pas communiqué mais Re/code évoque un montant de 200 millions de dollars. Le deal devrait être bouclé d’ici la fin du deuxième trimestre 2016.

Spécialiste dans le conseil et intégration de services cloud (12 bureaux dans le monde y compris en France, 500 collaborateurs), Bluewolf aura vocation à accompagner IBM dans des problématiques de design, d’analytics, de mobilité  et de solutions cognitives.

La société new-yorkaise de services IT intègrera la division Interactive Experience (iX), qui sert d’agence digitale au sein de « Big Blue ».

Avec cette nouvelle opération de croissance externe, IBM montre un certain intérêt vis-à-vis des solutions Salesforce adoptées par ces clients. Ce qui ne déplaît pas à Marc Benioff, CEO de Salesforce, cité dans le communiqué d’IBM (fait rare) via une déclaration (forcément) élogieuse.

« La combinaison puissante des partenaires stratégiques – IBM et Bluewolf – permettra à accompagner les clients dans la transformation et la démonstration du modèle Customer Success Platform [concept marketing poussé par Salesforce, NDLR]. »

Le fournisseur américain de services dans le cloud, acquis par IBM, revendique 9500 projets Salesforce, notamment dans des firmes comme Stanley Black & Decker, Sapa Building Systems ou Vodafone Hutchinson Australia.

Au nom de la branche IBM Global Business Services, la vice-présidente Bridget van Kralingen confirme que l’expertise de Bluewolf sera précieuse pour s’intégrer davantage dans l’écosystème dynamique de Salesforce.

En France, le bureau de Bluewolf est dirigé par Laurent Dupuytout. Dans une tribune diffusée à la presse spécialisée en novembre 2015, il s’adressait aux responsables marketing pour évoquer « la nécessaire intégration des plateformes et applications pour accéder à plus de données qualitatives ».


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur