Cloud : Microsoft France mesure le chemin à parcourir avec les TPE-PME

CloudEntreprise

Selon une étude IPSOS/Microsoft, 82% des TPE-PME ne connaissent pas la notion de “cloud”. Plus rassurant sous un autre angle : 52% utilisent une solution de service ou de logiciel en mode hébergé.

C’est une étude qui en dit long concernant la dimension “cloud” en entreprise. En particulier sur le segment des PME-TPE (deux tiers d’entre elles n’ont pas de responsables informatiques dédiés).

A l’occasion des Microsoft TechDays organisées la semaine dernière à Paris, une étude IPSOS* sur “La stratégie informatique des entrepreneurs français” commandée par l’éditeur a été présentée.

Si on peut se montrer satisfait que plus de 80% des TPE-PME disposent désormais d’un accès Internet, les éditeurs sont loin d’avoir convaincu les entreprises sur la pertinence des services cloud.

Cela passe d’abord par une sérieuse sensibilisation à cette thématique. Car la perception reste floue à leurs yeux : 6% en ont “une vague idée”, 7% “ne connaissent que le nom” et 82% “n’en ont jamais entendu parler”.

Autant dire que tout reste à faire pour capter leur attention en la matière ou trouver des astuce pour rendre le concept du cloud plus concret.

Et la démarche de transformer le brouillard dense en nuage blanc peut même déborder sur le grand public. En France, IBM et Microsoft ont débuté dans ce sens en initiant des campagnes de publicité grand publicité sur le “cloud”.

En fait, cela bloque sur la définition même. Mais une fois cette obstacle levée, l’horizon s’éclaircit : “En réalité, les entrepreneurs utilisent souvent déjà les solutions de cloud computing mais sans en avoir clairement conscience”, précise l’étude IPSOS-Microsoft. “Si 82% déclarent n’en avoir jamais entendu parler, 52% utilisent une solution de service ou de logiciel en mode hébergé.”

Ce n’est guère surprenant : parmi les applications hébergées les plus répandues, c’est la “messagerie électronique ou la messagerie instantanée” qui sont les outils les plus prisés (87%).

Suivi de “l’intranet ou l’espace collaboratif” (loin derrière à 21%) et “des bases de données et les requêtes sur ces bases” (14%).

Services hébergés : Microsoft gagne haut la main ?

Alors, parmi les éditeurs, qui sont les grands gagnants ? A en croire l’étude IPSOS commandée par Microsoft, ce serait…Microsoft.

39% des dirigeants TPE-PME interrogées auraient répondu qu’ils avaient adopté des solutions Microsoft Online Services (Exchange Online, SharePoint Online…) et Windows Azure.

Orange Business Services, mi-concurrent mi-partenaire, arriverait en deuxième position loin derrière (4%) avec des services de réseaux privés. Dropbox (sauvegarde en ligne) arriverait en troisième position (3%) puis Amazon EC2 (1%) et IBM LotusLive (1%).

Sachant que les “autres” représentent 14% et que 39% des personnes interrogées dans le panel “ne savaient pas quoi répondre” à cette question précise.

Vu sous un angle “PC et messagerie”, Marc Jalabert, Directeur marketing et opération de Microsoft France, dispose d’un argumentaire tout prêt : “Il y a 25 millions de personnes dans le secteur privé. 12 millions d’entre elles disposent d’un ordinateur dans l’entreprise. La moitié d’entre elles (6 millions) disposent d’une messagerie pro (Outlook, Lotus…)”.

Quid des 13 millions ne disposant pas d’un PC en entreprise ? 9 millions d’entre eux disposent quand même d’un accès Internet…à domicile.

A l’heure du premier anniversaire de la percée du cloud par Microsoft (Online Service, Windows Azure), la branche française de l’éditeur recense 1,2 million d’utilisateurs : 190 000 utilisateurs de Microsoft Online Services, 600 000 utilisateurs de Hosted Exchange et  400 000 utilisateurs de Microsoft Live@Edu dans le monde de l’éducation.

*Méthodologie : administration du questionnaire par téléphone (système CATI) sur un échantillon constitué de 301 dirigeants de petites et moyennes entreprises du secteur marchand de 5 à 49 salariés. Ces personnes peuvent exercer les fonctions de Président Directeur Général, Gérant, Directeur Général Associé, Directeur Général, Gérant Associé ou Directeur Général Adjoint.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur