Cloud : Microsoft prépare sa contre-offensive estivale

CloudData-stockageEntrepriseStockage
cloud-microsoft-contre-offensive

Stockage hybride, solution de BI, intelligence artificielle en tant que service : la firme multiplie les annonces autour de sa plate-forme cloud Azure.

Microsoft prépare le terrain pour sa conférence partenaires qui se tiendra la semaine prochaine à Washington. La firme expose notamment un avant-goût de sa contre-offensive face à Google et Amazon Web Services sur le marché du cloud.

Première annonce : la disponibilité générale, ce lundi 14 juillet, de la bêta d’Azure Machine Learning, cette plate-forme d’apprentissage automatique s’appuyant sur les technologies big data pour prédire des événements. Certains partenaires ont testé le produit en avant-première pour créer applications et interfaces de programmation logicielles (API) “en quelques minutes”. L’agence MAX451, qui travaille avec de grands distributeurs, s’en sert pour optimiser les stocks en déterminant sur quels produits va se porter la demande des consommateurs. OSIsoft propose ses services à l’Université de Carnegie Melon pour réduire l’empreinte carbone du campus en examinant les pics de consommation énergétique dans les différents bâtiments.

Il faudra attendre le 1er août pour le lancement officiel de l’offre Azure StorSimple 8000, qui consiste en des baies hybrides installées sur site avec des jonctions vis-à-vis du cloud pour flexibiliser la gestion des données. D’un côté, les disques magnétiques pour le stockage de données avec un faible coût au gigaoctet. De l’autre, la mémoire flash afin d’augmenter le nombre d’opérations d’entrée-sortie (IOPS) pour des applications exigeantes en termes de lecture/écriture, comme les bases de données et dans une moindre mesure, les environnements de test logiciel.

Le cloud est mis à contribution dans le cadre de cette offre pour étendre dynamiquement la capacité de stockage et sauvegarder régulièrement les données hors-site. Microsoft fournira également un accès à une implémentation de la technologie sous forme de machine virtuelle (Azure StorSimple Virtual Appliance) capable de travailler en conjonction avec Windows Server et Hyper-V, mais aussi des serveurs Linux et VMware.

Lancé en avril avec l’objectif de faire le pont entre plates-formes – sites Web, bases de données – et les infrastructures – serveurs, réseau – pour simplifier le développement cloud, le portail Azure Preview Portal intégrera également des nouveautés le lundi 14 juillet. Notamment une fonctionnalité IaaS qui permettra de créer, déployer et gérer machine et réseaux virtuels “en un clic” (idéal pour mettre en place des environnement SharePoint). A noter aussi la possibilité de gérer, depuis ce portail, les bases de données Azure SQL.

Microsoft annonce par ailleurs que la solution de BI lancée sous le nom de code Oslo s’appellera finalement Delve. Il s’agira du premier logiciel à exploiter la technologie de “graphe d’entreprise” héritée du rachat de Yammer (réseau social professionnel acquis en 2012). Celle-ci permet d’exploiter, dans toutes les composantes d’Office 365, les documents, les communications électroniques, les réunions et les projets comme autant de signaux pour cartographier les interactions entre les collaborateurs. Delve l’exploitera pour faciliter la recherche de contacts et de contenus numériques.

—— A voir aussi ——
Quiz ITespresso.fr : connaissez-vous bien Microsoft ?

Crédit image : Bannosuke-Shutterstock.com


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur