Cloud : Microsoft devra trouver un autre nom pour SkyDrive

Régulations
microsoft-brand-sky-BskyB

Sur décision de la justice britannique, Microsoft devra stopper l’exploitation de la marque “SkyDrive” aux dépens de BskyB. Les parties engagées ont trouvé un consensus pour stopper la procédure judiciaire.

Microsoft devra changer le nom de son service de stockage de fichiers dans le cloud : SkyDrive.

La justice britannique a considéré en juin que cette marque entrait en infraction avec celle détenue par BSkyB, qui exploite un bouquet audiovisuel par satellite (qui a pour actionnaire de référence le groupe News Corp de Rupert Murdoch).

Une action en justice avait été initiée à Londres en début d’année pour dénoncer cette exploitation de marque jugée illégale.

Microsoft préfère ne pas faire appel et trouver un accord à l’amiable avec BSkyB.

Les deux parties vont s’entendre pour régler le contentieux en marque à l’échelle de l’Union européenne. Les termes financiers n’ont pas été dévoilés.

BSkyB accepte que Microsoft utilise la marque SkyDrive pendant une “période de transition raisonnable”.

Mais la firme de Redmond devra trouver un autre nom pour promouvoir son service cloud, qui a été lancé en 2008 et qui revendique désormais 250 millions d’utilisateurs.

Un autre conflit juridique lié à la protection de la propriété intellectuelle avait amené Microsoft à abandonner la dénonimation “Metro” employée pour le nouveau design de son interface Windows 8 et Windows Phone (rebaptisé Modern UI depuis).

L’enseigne éponyme allemande engagée dans la grande distribution (Metro AG) avait aussi toqué sur l’usage de sa marque phare détournée au profit de la firme américaine.

—–Quiz—–

Connaissez-vous les services grand public de cloud computing ?

—————

Crédit image : iQoncept pour Shutterstock


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur