Cloud : un nouveau groupement IT mondial pour convaincre les entreprises

Cloud

L’Enterprise Cloud Buyers Council (ECBC), qui bénéficie du soutien d’acteurs comme Microsoft, Cisco, IBM, ou HP, devra définir les besoins des organisations et lever les freins sur les offres de services cloud.

Aux Etats-Unis, une nouvelle association professionnelle orientée cloud est née : Enterprise Cloud Buyers Council (ECBC).

C’est une émanation du TM Forum, du nom d’un groupement IT plus généraliste qui rallie éditeurs et fournisseurs de solutions (700 membres issus de 75 pays) au nom de la compétitivité industrielle.

Parmi les premiers membres de l’ECBC, on trouve des poids lourds des secteurs télécoms et logiciels (middleware) : Alcatel-Lucent, Amdocs, AT&T, BT, CA, Cisco, EMC, HP, IBM, Microsoft, Nokia Siemens Networks…

L’objectif de ce nouveau club du cloud est de déteminer les besoins des entreprises potentiellement intéressées par le déploiement de ce type de solutions et de cerner les éventuels freins.

La sécurité dans le domaine du cloud est souvent citée comme l’un des principaux obstacles, selon une récente étude de Forrester.

Des groupes de travail thématiques seront constitués pour plancher sur des sujets comme l’interopérabilité (à rapprocher de l’initiative Open Cloud Manifesto) ou les process de contrat de niveau de service (Service Level Agreement ou SLA en anglais).

“L’ECBC représente une opportunité pour toucher le marché des technologies d’information en apportant de la transparence et de l’efficacité dans les relations entre achteurs et fournisseurs de solutions IT”, déclare Eric Pulier, qui prend le poste de Directeur général de l’ECBC.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur