Cloud : VMware veut investir toutes les couches IT

CloudData-stockageEntrepriseStockageVirtualisation

VMworld 2011 : Sur fond de livraison de sa solution phare VMware vSphere 5, le spécialiste de la virtualisation étend son savoir-faire “cloud” dans des domaines comme la mobilité, le data center et les bases de données.

La session VMworld 2011 de VMware, qui vient de s’achever à Las Vegas, a été remplie.

Et on a pu se rendre compte de la densité de l’écosystème (25 000 partenaires, dont 1700 fournisseurs de services vCloud).

VMware a surfé sur la disponibilité générale de VMware vSphere 5 (“plus de 200 nouveautés”), sa solution phare dans le domaine de la virtualisation considérée comme la brique essentielle pour se tourner vers le cloud.

Désormais déclinée en deux grandes versions (PME et grandes entreprises), elle introduit trois innovations : déploiement automatique, sélection du stockage en fonction du profil de l’application (thin provisioning ou allocation dynamique des ressources) et la fonction Storage Distributed Resource Scheduler (SDRS) qui permet de gérer sous forme de pool unique des ressources de stockage éparpillées.

Ce qui devrait ravir EMC, le spécialiste lui-aussi américain des solutions de stockage et principal actionnaire de VMware.

Dans le texte, elle supporte des machines virtuelles “jusqu’à quatre fois plus puissantes”. Celles-ci peuvent être configurées avec jusqu’à 1 To de mémoire et 32 processeurs virtuels.”

Une batterie de nouvelles solutions orientées “ITaaS” a été dévoilée. C’est une énième variation marketing sur le thème du SaaS pour faire référence aux solutions informatiques à la demande pour les utilisateurs.

La virtualisation du poste de travail fait l’objet de toutes les attentions avec la livraison de VMware View 5 dont les performances auraient progressé de 75 % à partir de connexions LAN et WAN.

Le support des graphiques 3D serait aussi plus avancé. Tandis que l’intégration de services de communication unifiée (voix/vidéo) émanant d’Avaya et Mitel est plus poussée.

Les nouveaux tarifs VMware View 5 sont communiqués : version “Entreprise Edition” à 150 dollars par connexion simultanée et “Premier Edition” à 250 dollars par connexion simultanée.

Silicon.fr a effectué un focus sur VMware Horizon, un ensemble de solutions pour créer du “self-service d’applications”. L’utilisateur construit son bureau, son environnement de travail en allant télécharger les éléments sur un portail.

VMware a approfondi les fonctionnalités du moteur de gestion des identités, des politiques et des habilitations. Elles sont désormais compatibles avec les applications Windows et “aux espaces de travail mobiles interconnectés”.

Dans le catalogue VMware Horizon figure Horizon App Manager. C’est une console centrale pour administrer les accès, les déploiements et les mises à jour des applications Windows (version bêta disponible fin 2011).

Quant à Horizon Mobile, elle permet de concevoir “un espace de travail mobile interconnecté” censé assurer une stricte distinction entre l’univers professionnel de la sphère privée sous les terminaux mobiles ou  nomades sous Android.

VMware exploite la technologie MVP (Mobile virtualization platform) présentée lors du Mobile World Congress de Barcelone de février 2010. Des fabricants de terminaux mobiles comme LG et Samsung sont dans la boucle.

“Les éditions futures de VMware Horizon intégreront la gestion des applications Windows existantes via les technologies de virtualisation et de publication Citrix, Microsoft et VMware à l’administration des applications mobiles et de cloud”, assure le spécialiste des solutions de virtualisation.

(Lire la suite de l’article page 2)


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur