Clustree lève 2,5 millions d’euros : du big data pour les RH

EntrepriseGestion des talentsLevées de fondsManagementRessources humainesStart-up
clustree-levee-de-fonds
6 6

Deuxième tour de table (2,5 millions d’euros) pour Clustree et sa solution cloud dédiée à l’amélioration des performances RH dans les grandes entreprises.

Ajouter des briques à sa solution RH, porter son effectif à une trentaine de collaborateurs en recrutant notamment des profils techniques et marketing, mais aussi se préparer à investir le marché américain : tels sont les principaux objectifs de Clustree après son deuxième tour de table.

La start-up parisienne fondé en 2013* a levé 2,5 millions d’euros dans le cadre de cette opération souscrite par plusieurs investisseurs privés qui avaient participé au premier tour de financement réalisé en juillet 2014 (600 000 euros). On citera Frédéric Montagnon (Overblog, Nomao) et Jonathan Benhamou (PeopleDoc).

Le fonds Alven Capital renouvelle également son soutien à Clustree, qui accueille, en parallèle, de nouveaux actionnaires comme Nicolas Brusson. Le cofondateur de BlaBlaCar rejoint Jean-David Blanc (AlloCiné) ou encore Xavier Niel (Iliad-Free).

Commercialisée sur le modèle SaaS avec une facturation annuelle en fonction du nombre de salariés de l’entreprise cliente, l’offre de Clustree cible essentiellement les DRH et les directeurs de la stratégie dans les grandes entreprises qui souhaitent diminuer les coûts liés au recrutement et à la gestion des talents.

Déclinée en plusieurs modules visant à aborder des problématiques comme le turnover, la fuite des talents et l’émergence de nouveaux métiers avec la révolution numérique, la plate-forme est fondée sur un moteur qui analyse 30 millions de parcours professionnels – principalement des cadres et des ingénieurs – sur des réseaux sociaux comme LinkedIn et sur des sites Internet d’acteurs spécialisés comme l’Apec.

Il en résulte des suggestions de correspondances entre talents, postes et carrières au sein de l’organisation. De quoi visualiser les ressources et potentiels inexploités pour des postes à pourvoir, en fonction des priorités, des enjeux métier et des viviers identifiés… tout en détectant les hauts potentiels et en alertant sur les risques de départ d’un salarié. C’est précisément l’objectif du module Talent.

Le module Recrutement permet quand à lui de détecter les meilleurs candidats pour un poste tout en offrant des suggestions aux candidats externes. Clustree aborde aussi l’optimisation des rémunérations en fonction de la réalité du marché et la préparation des plans de succession.

Pour les collaborateurs, c’est l’occasion de mieux maitriser l’évolution de leur carrière et de mettre en avant, au-delà de leurs compétences, un potentiel difficile à retranscrire sur un CV, mais susceptible de retenir l’attention des recruteurs.

* Fondatrice de Clustree, Bénédicte de Raphélis Soissan est une ancienne consultante en stratégie marketing, innovation et recrutement. Elle est membre du Cercle des jeunes entrepreneurs, de la Fédération Femmes 3000 et de Silicon Sentier.

Crédit photo : Ditty_about_summer – Shutterstock.com


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur