La CNIL délivre un carton rouge au portail Web Yatedo

Marketing

La Commission Nationale de l’Informatique et des Libertés (CNIL) a lancé un avertissement public à l’encontre du moteur de recherche de personnes Yatedo, suite à plusieurs plaintes.

Le portail Yatedo.fr fait parler de lui. La CNIL (Commission Nationale de l’Informatique et des Libertés) vient de publier un avertissement public concernant ce site Internet, et sa version anglophone, Yatedo.com, suite à une trentaine de plaintes reçues entre février 2011 et mars 2012.

Le moteur de recherche de personnes Yatedo offre en effet la possibilité aux internautes de rechercher des informations relatives à des personnes à partir d’informations rendues publiques sur des réseaux sociaux pour ensuite les agréger par le biais de fiches nominatives.

Les informations ainsi agrégées sont présentées sur Yatedo sous la forme d’une carte visite (nom et prénom de la personne recherchée, photo, formation, lieu d’habitation).

Quand on clique sur cette « carte de visite », des informations complémentaires sont délivrées sous la forme d’un CV cette fois-ci, délivrant les parcours étudiant et professionnel.

Les personnes qui ont porté plainte auprès de la CNIL, résidant en France ou à l’étranger, n’ont pas réussi à obtenir la suppression des données les concernant sur Yatedo, malgré des demandes répétées, même si celles-ci n’étaient plus valables.

En effet, des plaignants ont constaté que Yatedo reprenait des données périmées les concernant, agrégées à partir de profils supprimés ou fermés de sites communautaires.

Mise en demeure plusieurs fois  par la CNIL, la société éditrice du moteur de recherche, Yatedo SAS, n’a répondu que par l’envoi d’une seule lettre, jugée « absolument insatisfaisante ».

Elle a également convoqué les représentants de Yatedo afin qu’ils soient entendus dans le cadre d’une audition. Encore une fois,  cette convocation est restée lettre morte.

D’où cette sanction d’avertissement public lancée par la CNIL.

« Elle rappelle que l’activité commerciale de la société repose exclusivement sur le traitement de données à caractère personnel des personnes. Dans ces conditions, la formation considère que celle-ci, aussi jeune et inexpérimentée soit-elle, devait dès ses débuts prendre toute mesure afin de procéder à des mises à jour régulières des données traitées et faire respecter le droit d’opposition des personnes de manière effective ».

 

 

Crédit image : © kebox – Fotolia.com


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur