Google libère le code du codec vidéo VP8

Cloud

Lors de sa conférence Google I/O, le moteur de recherche a annoncé que le codec vidéo VP8 émanant du rachat de On2 Technologies serait désormais libre. Il devient la pierre angulaire d’un nouveau format baptisé WebM qui est soutenu dès son arrivée par plusieurs acteurs notables du web.

“Thanks Google!” peut-on lire dans un tweet de Tristan Nitot, président de Mozilla Europe.

Ce dernier remercie Google d’avoir annoncé lors de la conférence Google I/O que son codec vidéo VP8 serait désormais disponible en open source et sans royalties. Pour rappel, VP8 émane de On2 technologies, une entreprise acquise par la firme de Moutain View en août 2009.

Cette annonce d’ouverture du code source qui met fin à des rumeurs circulant depuis plusieurs semaines, doit mettre en lumière un projet baptisé WebM dont l’objectif est de créer un format multimédia ouvert et de très haute qualité, capable de rivaliser avec le format propriétaire H.264.

Détail notable, Google n’est pas seul dans le projet WebM puisque Mozilla (éditeur du navigateur Firefox), Opera (qui édite le navigateur éponyme), et d’autres firmes telles que ARM, Skype ou encore Logitech, sont impliquées dans le développement.

Moins attendu, Adobe figure également parmi les soutiens de ce projet. D’autant que pour la Free Software Fondation qui avait invité Google à publier le code du VP8, cela était la meilleure solution pour pousser Flash vers la sortie.

La fondation Mozilla rassurée

Autre querelle, une possible utilisation par Google du H.264 comme format vidéo de prédilection pour HTML 5. Début 2010, Mozilla avait commenté négativement cette possibilité et campé sur sa position de soutenir Ogg Theora.

Mais le choix de Google de placer VP8 sous licence open source vient bousculer la stratégie en place.

Contacté par ITespresso.fr, Tristan Nitot, président de Mozilla Europe, confirme que “cette annonce est une excellente nouvelle car il est très important pour le Web de disposer d’un format libre et ouvert pour la vidéo, de façon à ce que cette dernière devienne citoyenne à part entière du Web.“.

Autre voix, celle de Mike Shaver, responsable du développement de Firefox qui s’est réjouit de cette annonce dans une contribution blog, en considérant que c’était “un grand moment” pour les développeurs du monde entier.

La fondation Mozilla continuera toutefois de soutenir le codec Theora.

“Comme annoncé lors de Google IO par notre responsable du développement, nous allons supporter VP8 dans une prochaine version de Firefox. Les plus aventureux peuvent déjà installer une version pré-Alpha compatible VP8″ conclut Tristan Nitot.

Reste désormais à espérer l’adoption du format par les principales plateformes de diffusion de vidéo.

Youtube, propriété de Google, devrait en toute logique adopter progressivement ce nouveau format dans les mois à venir…


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur