Codec vidéo : Google voudrait ouvrir le code source du VP8

CloudMobilitéSmartphonesTablettes

Google pourrait ouvrir le code source du codec vidéo VP8, émanant de On2 récemment acquis. Ce qui relancerait la bataille des codecs vidéo en pleine adoption du HTML 5.

Selon diverses sources, Google pourrait bientôt ouvrir le code source de son codec vidéo VP8 développé par On2 Technologies, récemment entré dans le giron du groupe Internet.

L’annonce serait officialisée lors de la conférence de développeurs Google I/O (19 – 20 mai) à San Francisco.

La Free Software Foundation avait déjà poussé Google à basculer le VP8 sous licence libre.

Des pressions sont également exercées pour une implémentation sur la plate-forme YouTube pour contrer les formats propriétaires Flash et H.264.

Google y verrait également un certain intérêt en imposant VP8, en raison de sa moindre consommation de bande passante.

Compte tenu du trafic sur YouTube, le passage à VP8 représenterait une grosse économie pour l’exploitation de sa plate-forme vidéos.

“J’imagine que ce qui est bon pour le Web est bon pour Google et avoir des codecs libres et pas brevetés, c’est bon pour le Web” , commente un observateur IT avisé qui préfère garder l’anonymat, faute d’annonce officielle de la part de Google.

“Neutraliser le développement du format H264”

Parallèlement au développement du langage HTML 5, l’essor de la vidéo sur Internet requiert des formats interopérables sur toutes les plates-formes.

Mais les différents acteurs ne se sont pas encore mis d’accord sur le format vidéo à soutenir.

Ainsi, la Fondation Mozilla préfére le codec libre Ogg Theora mais Apple et Microsoft soutiennent que le codec H264, géré par MPEG LA, représente l’avenir de la vidéo sur le Web.

“C’est maintenant qu’il faut combattre le développement de H.264 qui utilise la gratuité pour s’imposer, puis passera au modèle payant pour diffuser de la vidéo dans quelques années” , ajoute notre source.

En ouvrant le code source de VP8, Google pourrait proposer une alternative et mettre en partie fin à ces querelles mais la bataille du codec vidéo ne fait plutôt que commencer.

Les points de vue de poids lourds dans le monde de l’IT comme Microsoft restent à préciser dans le domaine.

La firme de Redmond développe son kit technologique RIA (Rich Internet Application) baptisé Silverlight, qui lui sert de passerelle pour diffuser de la vidéo sur Internet.  En l’état actuel, le H.264 est supporté mais pas le VP8.

Tandis qu’Apple, considéré comme une locomotive dans l’adoption du HTML 5, a embarqué H.264 sur l’iPhone et l’iPad.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur