Colt améliore son service de cache

Cloud

Colt lance deux nouvelles solutions de cache réseau qui s’apparentent cette fois plus à ce que l’on attend du Content Delivery Network. La solution permet de rapprocher le contenu de l’internaute en mettant sur le réseau plusieurs serveurs cache.

Au moment où certains acteurs du CDN font le choix de mettre en veille leurs activités de cache, à l’instar d’Inktomi (voir édition du 22 juillet 2002), Colt poursuit son investissement sur ce secteur. L’opérateur vient en effet de lancer deux nouvelles offres afin d’optimiser la diffusion de contenus Web. L’offre permet de rapprocher l’internaute de tout type de contenu Web statique ou dynamique. Le système permet alors de réduire la charge des serveurs, de limiter l’utilisation de la bande passante et d’améliorer les temps d’affichage des pages Web. Ainsi, lorsque l’internaute effectue une requête, celle-ci est automatiquement redirigée vers le serveur de cache disponible le plus proche et le plus apte à répondre rapidement en fonction de la charge, du temps de latence et de la disponibilité.

Cette nouvelle offre vient combler les lacunes de la première, lancée par Colt il y a un an et qui proposait deux types de services (voir édition du 29 novembre 2001). Toutefois, ceux-ci ne pouvaient mettre en cacher que des pages statiques et, surtout, le serveur de cache était hébergé sur un seul lieu, ce qui faisait de cette offre un service très local. D’ailleurs, l’offre n’a pas été reprise dans les autres pays où Colt est présent. Le service, qui s’adressait à des sites avec un trafic minimum de 500 Go par mois, n’avait séduit que quinze clients dont dix avaient souscrit une offre ponctuelle. Ce premier service est amené à disparaître dans le courant de l’année.

De 50 Go à 10 To de données

Toutefois, le principe de la nouvelle offre reste le même. Ainsi le client a le choix entre deux formules : Colt Edge Static et Colt Edge Event. La première est destinée aux sites à fort trafic qui ont besoin d’améliorer leurs temps de réponse dans la durée. Elle est proposée pour une durée minimale d’un an. Colt Edge Event est au contraire adaptée aux sites ayant besoin de gérer des événements ponctuels avec de fortes pointes de trafic. La solution est proposée pour une durée minimale d’une semaine. Cette solution répond aux besoins ponctuels des sites confrontés au ralentissement de leur accès lors de montées en charge planifiées. Les deux forfaits démarrent avec un volume de données de 50 Go et peuvent aller jusqu’à 10 To. En cas de dépassement de forfait, Colt annonce que soit la société paiera au gigaoctet supplémentaire, soit elle passera au forfait supérieur.

Le paiement est calculé en fonction du trafic généré. Ainsi 500 Go de trafic coûteront 5 000 euros HT par mois pour l’offre Colt Edge Static et 6 000 euros HT par mois pour Colt Edge Event. L’installation de la solution Colt Edge Static est facturée 500 euros HT par mois et la mise à disposition coûte 250 euros HT par mois. Colt Edge Event coûtera 1 250 euros HT pour la durée de l’événement.

“La solution peut être activée en une semaine seulement car il n’y a aucune modification à apporter au contenu et à l’architecture des sites Web. A la différence de ce que propose Akamaï qui demande de modifier l’URL des pages. Ici, tout est caché sans aucune modification”, assure Mathieu Reynier, chef de produit Managed services de Colt France.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur