Colt enrichit son offre Colt IP Voice pour les PME

Cloud

L’opérateur d’entreprises a lancé en Europe un nouveau service d’IP PBX en mode hébergé.

Depuis le 7 février 2006, Colt a intégré à son offre de téléphonie sur IP professionnelle Colt IP Voice un nouveau service dIP PBX en mode managé. Ce service peut être intégré à Colt Total, une gamme de services voix et données proposée aux PME depuis octobre 2005 (voir édition du 14 octobre 2005). Il est également possible d’y souscrire séparément.

Le PBX IP est hébergé dans les data centers de l’opérateur ou chez le client. Administré par Colt, il offre les fonctions classiques d’un PABX traditionnel. De nouvelles fonctionnalités IP permettent également aux utilisateurs de passer des appels sur un ordinateur via un softphone (un logiciel dédié à la téléphonie sur IP). Ils peuvent aussi rester joignables sur d’autres postes que ceux qui leur ont été attribués, en s’identifiant sur tout autre téléphone IP situé dans l’entreprise. Des services de vidéo-téléphonie, de messagerie unifiée, de chat professionnel, d’enregistrement des communications et de convergence fixe-mobile devraient également voir le jour dans les mois à venir.

Niveau de redondance supérieur

Avec Colt IP Voice, l’opérateur offre à ses clients des “options de sécurisation avec un lien téléphonique RNIS de secours”, explique Stéphane Giboulet, chef de produits services managés chez Colt France.

Il ajoute que l’hébergement des données dans les centres d’hébergement de l’opérateur offre des “niveaux de redondance plus élevés que ce qui est d’ordinaire offert dans les entreprises classiques”.

Autre avantage : l’entreprise n’a plus besoin d’investir dans un PABX, ce qui est “particulièrement intéressant pour les entreprises multi-sites qui auront moins d’équipements à gérer”.

En avance sur les offres VoIP pour les PME

A propos du développement du marché de la VoIP, Stéphane Giboulet estime que “la France est plutôt en avance pour l’introduction de ces offres au niveau des PME, ce qui n’est pas le cas pour les entreprises de taille plus importante. Les entreprises françaises sont moins ouvertes à l’externalisation mais cela change actuellement. Cest une tendance lourde au niveau de l’IT qui va se développer au niveau des télécoms”.

Après avoir lancé de premiers services de Centrex IP avec les équipements de Siemens Communications en avril 2005, l’opérateur de téléphonie britannique s’est aujourd’hui associé au fournisseur américain Avaya.

Colt IP Voice repose ainsi sur le logiciel de téléphonie IP Avaya Communication Manager, le serveur Avaya SBS3000, les téléphones IP 4625 et 4621, les téléphones WLAN 3616, les softphones IP, et la messagerie vocale Avaya.

Résultats 2005 : Colt profite plus de la data que de la voix
Le groupe Colt a enregistré un chiffre d’affaires 2005 en progression de 2,2 %, à 1,8 milliard d’euros. “Il faut savoir qu’il y a une poussée des produits data à valeur ajoutée, qui se traduit par une croissance de l’ordre de 15%. Si c’est ramené à 2,2% sur l’ensemble, c’est à cause de l’érosion sur toute la partie business voix”, commente Richard Blaustein, Directeur général de Colt France. A remarquer que, pour la première fois, le cash-flow libre a été positif sur l’année. En France, sur le marché entreprises, Colt revendique la deuxième place en tant qu’opérateur alternatif, juste après Neuf Télécom. Il estime sa part de marché à 10%. Pour son développement, “le groupe a décidé d’investir un montant conséquent en France cette année, en dizaine de millions d’euros, pour poursuivre [son] dégroupage”.

Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur