Colt lance une offre packagée de services IP pour les PME

Cloud

L’opérateur propose aux entreprises une formule tournée vers l’accès Internet et la voix sur IP et une autre orientée vers l’infogérance.

Colt Télécommunications France veut convertir les PME au “tout-IP”. L’opérateur vient de lancer une offre de services télécoms qui s’articule en deux volets : d’une part accès Internet et voix sur IP (Colt Total) et d’autre part gestion à distance des ressources informatiques (Colt Total Plus).

Contrairement aux déploiements menés par Neuf Cegetel, l’offre professionnelle de Colt ne tourne pas autour d’un boîtier multiservice. “Nous avons opté pour un package de services qui comprend des tiroirs”, commente Stéphane Giboulet, chef de produits services managés chez Colt France.

L’offre comprend les principales composantes qu’une PME attend en termes de services télécoms et de réseaux informatiques : voix sur IP, accès Internet, création de sites Web, firewall, messagerie, outils collaboratifs, solutions de sécurité, sauvegarde de données sur postes clients et serveurs?

Colt s’est associé à des acteurs comme Dell, Microsoft ou Trend Micro pour renforcer son offre. Côté réseau de distribution, Colt France s’appuie sur un portefeuille de 70 partenaires régionaux et compte encore en recruter une trentaine.

Un marché des PME à séduire

En matière de “tout-IP”, le marché des PME reste à défricher, notamment en ce qui concerne le déploiement de la voix sur IP. “Le parc installé est relativement limité en France”, reconnaît Stéphane Giboulet.

L’opérateur télécoms recense en France une base de 180 000 PME, ayant chacune un nombre de postes à gérer variant de 10 à 100. En l’état actuel, il compte 12 000 clients et compte parvenir à la barre des 20 000 d’ici 2008.

Un chiffre d’affaires réalisé “en trois tiers”

Colt France se considère comme le deuxième opérateur alternatif en France pour le marché des entreprises, derrière le nouvel ensemble Neuf Cegetel qui a également procédé à un lifting de ses offres professionnelles (voir édition du 10 octobre 2005).

Le groupe télécoms européen, dont la maison mère se trouve au Royaume-Uni, affiche un chiffre d’affaires de 917 millions d’euros au premier semestre 2005. Il réalise un tiers de son CA dans les télécoms avec les autres opérateurs (interconnexion…), un autre tiers avec des clients grands comptes et le dernier tiers avec les PME.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur