Colt poursuit son incursion EFM pour le compte des PME françaises

Cloud

Une évolution technique du protocole permet d’apporter plus de haut débit via la paire de cuivre. Le fournisseur de solutions télécoms surfe dessus.

Colt, fournisseur européen de solutions voix, data et services managés pour les entreprises, poursuit son déploiement de la technologie Ethernet sur la boucle locale (Ethernet in the First Mile ou EFM en anglais) sur son réseau européen, notamment sur le territoire français.

Dans les zones dégroupées de l’opérateur, elle constitue une alternative si la fibre optique n’est pas déployée ou si  le réseau DSL n’apporte pas de haut débit suffisant pour répondre aux besoins des entreprises.

Car, avec l’évolution technique du protocole EFM (version 5.7) récemment validée par l’Autorité de régulation des communications électroniques et des postes (Arcep), Colt est désormais capable d’apporter du “vrai” 20 Mbit/s en Ethernet natif avec débit symétrique assurée. Jusqu’ici, le fournisseur de solutions réseaux ne pouvaient garantir que du 20 Mbit/s par paire de cuivre en théorie mais, sur le terrain, on ne disposait que de 12 Mbit/s.

200 sites sous EFM

L’introduction de l’EFM par Colt sur le territoire national remonte à 2006. Ses premiers cas clients adoptant cette technologie étaient situés du côté de Marseille : Ricard et la MNRA (Mutuelle des artisans). Désormais, Colt revendique 200 sites en France accessible en EFM à partir de quatre plaques de zones dégroupées (Marseille, Toulouse, Lyon, Ile-de-France). L’opérateur indique que le déploiement EFM sur son réseau se poursuit progressivement sur le territoire.

Présent dans douze pays européens, Colt a une vision européenne du déploiement de la technologie EFM dans plus de 230 centraux. Il peut atteindre jusqu’à 40 Mbit/s sur lignes téléphoniques en cuivre via sa propre boucle locale dégroupée.

Rappelons que la société a déployé et supervise un réseau de 25 000 km, couvrant 13 pays, incluant des réseaux urbains dans 34 grandes villes d’Europe, 16 000 bâtiments connectés en fibre optique et 18 centres de données Colt.

Colt continue à moderniser son réseau
Colt poursuit ses efforts pour déployer un réseau de nouvelle génération (NGN, Next Generation Network). Mi-2008, le fournisseur de services télécoms avait retenu Nokia Siemens Networks pour sa plateforme MSP (Multi-Service Platform) reposant sur l’Ethernet et Sonus Networks pour son Softswitch évolué. Il a également déployé une nouvelle passerelle ATM permettant à Colt de proposer à ses clients des services VPN Ethernet à travers l’agrégation de différents flux. Ainsi, l’opérateur a fourni ce type d’architecture réseau au Conseil général du Rhône (160 sites couverts des collèges, des centres d’exploitation comme la Direction Départementale de l’Equipement).

Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur