Comex du nouvel SFR : une forte dose de SFR, une pincette de Neuf

Mobilité

La composition du comité exécutif de l’ensemble SFR-Neuf est marquée par une forte représentation de managers estampillés SFR.

“Le nouvel SFR”, la nouvelle entité issue du rapprochement entre les groupes SFR et Neuf Cegetel, reposera davantage sur des managers de l’opérateur mobile que des dirigeants issus du groupe FAI-télécoms.

Quinze jours après la présentation officielle à la presse et aux analystes, Frank Esser, Président Directeur Général de SFR, vient de dévoiler la composition finale du comité exécutif du nouvel ensemble avec trois nouvelles nominations. Deux responsables, qui rejoignent le “comex”, proviennent de l’héritage Neuf : Pierre-Alain Allemand (qui prend les fonctions de Directeur Général Réseaux) et Eric Iooss (Directeur Général SI). Le dernier fait partie du groupe SFR depuis dix ans : Jean-Louis Mounier, qui prend les fonctions de Directeur Général Innovation et Service Factory.

Mais Michel Paulin, initialement nommé au poste de Directeur Général Réseaux et SI juste après la fusion, n’a pas réussi à trouver sa place dans le nouvel organigrame. L’ancien directeur général du groupe Neuf Cegetel, qui a longtemps été le bras droit de Jacques Veyrat au commande de l’opérateur télécoms alternatif (qui a lui-même rejoint le groupe Dreyfus), “a fait part de son souhait de donner une nouvelle orientation à sa carrière”, précise-t-on dans le communiqué.

Michel Paulin va quitter le groupe SFR le 15 octobre. Le site des Echos rapporte également que, Philippe de Cuverville, ancien secrétaire général et directeur général délégué de Neuf, avait aussi donné sa démission fin septembre.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur