Comment Facebook vient défier YouTube dans la vidéo

Régulations
facebook

En marge de la conférence LeWeb, Facebook a organisé une conférence de presse pour expliquer sa nouvelle stratégie dans la vidéo.

Depuis en effet quelques mois, Facebook a modifié son flux d’activité, le newsfeed,  pour encourager le partage et la découverte de fichiers vidéos.

Et le résultat est spectaculaire puisque son inventaire vidéo a plus que doublé depuis le premier semestre pour atteindre un milliard de vidéos vues par mois, majoritairement depuis un terminal mobile.

Avec YouTube en ligne de mire, Facebook met cette capacité de distribution, ainsi que ses outils de ciblage, au service des créateurs de contenus mais également à celui des annonceurs publicitaires, à la recherche de nouveaux relais de croissance.

“La vidéo est le format le plus engageant et le plus immersif pour raconter une histoire”, explique Fidji Simo, une jeune Française exilée dans la Silicon Valley et désormais Product Director Video and Ads Newsfeed chez Facebook inc.

Les annonceurs bénéficient de statistiques sur la consommation de vidéos mais également d’outils “call to action” permettant de renvoyer du trafic sur un site web ou une application.

La marque d’eau minérale Perrier a ainsi été l’une des premières à tester ce nouveau format avec la campagne “Inspired byStreetArt”. En 24 heures, cette vidéo a été exposée à plus de 6,7 millions d’internautes (25% de 18 à 49 ans), vue par 3,3 millions d’entre eux pour un coût de 4 centimes d’euros par vidéo vue.

Malgré un CPM élevé, supérieur aux plates-formes de télévision de rattrapage, la marque semble satisfaite par l’opération.

“L’objectif était de toucher une cible plus jeune et d’acquérir une forte visibilité  online. Le marketing vidéo sur Facebook est selon moi l’outil le plus impactant en terme de branding sur Internet”, explique Kimkhi Nguyen, Digital and Social Marketing Manager chez Perrier Waters.

Facebook entend en tout cas utiliser ce nouvel outil pour bousculer YouTube, encore solide leader dans la vidéo sur Internet, mais également les chaînes de télévision, qui sont loin de pouvoir proposer aux annonceurs les mêmes capacités de ciblage que le réseau social.

Selon la dernière étude Médiamétrie sur le marché français de la vidéo en ligne, Facebook est désormais le second acteur du marché avec plus de 320 millions de vidéos vues par mois, loin derrière Google (1,6 milliard de vidéos vues par mois) mais largement devant TF1, France Television ou M6 dont l’audience cumulée n’atteint pas les 100 millions de vidéos vues par mois. L’avenir de la télévision échapperait-il à ses anciens champions ?

 

 

Crédit image :  Brues – Shutterstock.com


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur