Comment optimiser soi-même son Mac OS X

Cloud

Il paraît que l’on améliore les performances de Mac OS X quand on installe les outils de développement livrés avec. Et de nombreux rapports indiquent aussi un accroissement des performances lorsqu’une opération de défragmentation a été réalisée après installation de Mac OS 9. Tour d’horizon des méthodes pour tirer le meilleur parti de son nouveau système.

Les pistes d’amélioration du système X semblent assez nombreuses : outre l’amélioration de la première version du système, qu’on attend toujours, bien que des rumeurs prévoyaient son apparition dans le courant de la semaine (voir édition du 4 avril 2001), d’autres voies ont été explorées par les premiers utilisateurs. Macosrumors en cite une, particulièrement étonnante : lors de l’installation du CD d’outils destinés aux programmeurs fourni dans la boîte du nouveau système, une opération d’optimisation des performances du système a lieu. Les témoignages d’utilisateurs tendraient à prouver que l’OS tournerait alors plus rapidement. Mais le site Macsonly ne partage pas cette opinion et préconise d’abandonner l’idée d’installer les outils de développement si l’utilisateur n’en a pas l’utilisation. A vous d’essayer, l’opération est sans risque.

Défragmentation, partitionnement, mémoire virtuelle…

Mais ce n’est pas tout : d’autres utilisateurs indiquent des manipulations que vous pouvez expérimenter à vos risques et périls. Certains ont pour leur part défragmenté leur disque dur après installation de Mac OS 9.1. Cette opération, avant installation de Mac OS X, leur a permis de gagner en performance disent-ils. Le site GDIF, quant à lui, précise les tenants et les aboutissants de la mémoire virtuelle sous X. Il apparaîtrait qu’un partitionnement du disque dur et une allocation de la mémoire virtuelle sur la seconde partition permet de délester le travail de la machine. Autre possibilité : créer deux partitions, installer Mac OS 9.1 proprement sur la seconde. Paramétrer Mac OS 9.1 en version de base, par le biais du gestionnaire d’extension, et copier les pilotes d’imprimantes et les fichiers préférences nécessaires. Mettre la mémoire virtuelle hors service. Installer alors Mac OS X. A partir de ces différents témoignages, on s’aperçoit que défragmentation, partitions et mémoire virtuelle sont sans doute des éléments importants à prendre en compte… en attendant qu’Apple fournisse une méthodologie moins expérimentale.

Pour en savoir plus :

* Comment améliorer les performances de X sur le site de Macfixit (en anglais)

* Le site du GDIF (en anglais)


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur