Comment soutenir les start-up : les deux leviers de Salesforce

CloudEntrepriseStart-up
salesforce-investissement-startup

Salesforce déploie un nouveau programme de soutien aux start-up dans le monde, tout en menant en parallèle une politique d’investissement via son fonds corporate.

Salesforce.com compte déployer son nouveau programme Salesforce for Startup dans le monde entier. C’est une nouvelle forme de soutien à l’écosystème start-up.

Lors du Salon des entrepreneurs organisé le mois dernier à Paris, Guillaume Roques, Directeur des relations développeurs Europe chez Salesforce, est venu présenter le dispositif d’accompagnement aux jeunes pousses qui avait été officiellement introduit lors de la convention Dreamforce de l’éditeur américain de solutions dans le cloud pour les entreprises (CRM).

“On essaie d’attirer les start-up vers nous pour leur proposer des packages gratuits dans une durée limitée (un an)”, explique notre interlocuteur. Par exemple, un accès à Desk.com pour gérer la relation après-vente avec le client.

Les critères de sélection son assez flexibles : être une start-up (pas forcément  tech), moins de deux ans d’existence, pas de lien commercial existant au préalable avec Salesforce…

Pour s’inscrire, il faut se rendre sur le site Web qui présente le programme Salesforce for Startup. Uniquement en anglais pour le démarrage, il a vocation à être décliné en fonction des marchés.

Parallèlement, Salesforce.com dispose de son propre fonds d’investissement depuis 2009. Le fournisseur de services cloud a investi dans des start-up orientées…cloud comme Anaplan (planning commercial), Box (stockage cloud), DocuSign (signature électronique), Dropbox (stockage cloud), Evernote (bloc-note virtuelle) ou mongoDB (base de données).

En septembre 2014, il a érigé le véhicule Salesforce1 Fund doté de 100 millions de dollars de capacités d’investissement.

En l’état actuel on ne trouve pas de sociétés françaises dans le portefeuille.

En revanche, la société de Marc Benioff a déjà racheté des éditeurs français : InStranet (gestion de bases de connaissances, 2008) et EntropySoft (intégration de contenus avec passerelle SharePoint, février 2013)

—-
ITespresso.fr est partenaire média du Concours Le Meilleur Dev’ de France organisé jeudi 12 mars à l’Ecole 42 à Paris (avec Salesforce en gold sponsor).


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur