Commerce One s’intéresse à son tour à l’intégration

Cloud

L’intégration interapplicative revue et corrigée par les standards des services Web compte un nouvel adepte, Commerce One. L’éditeur spécialiste des places de marché électroniques lancera en effet un produit dans quelques jours.

Le site d’information high-tech InfoWorld nous apprend que l’éditeur Commerce One lancera le 24 mars une plate-forme d’intégration basée sur les standards des services Web. Elle s’inscrit dans une tendance actuelle à réorganiser le système d’information autour d’une architecture orientée vers les services. Baptisé Conductor, le coeur de ce produit est un annuaire dans lequel sont répertoriés, entre autres, les composants applicatifs constituant le système d’information et où sont gérées les relations de connectivité entre composants. Il est complété par sept autres modules dont un moteur d’interopérabilité collaborative et un outil de modélisation des processus.

Pour autant, Conductor n’est pas un EAI mais, aux dires des dirigeants de Commerce One, un framework – c’est-à-dire un cadre d’intégration basé sur les standards ouverts – à la fois complémentaire et indépendant des plates-formes d’EAI propriétaires du marché. Car une des idées maîtresses de ce type de produit est d’apporter plus de flexibilité au système d’information tout en capitalisant sur les ressources existantes. Conductor n’est pas sans rappeler la stratégie dite Netweaver de SAP, qui consiste à créer des applications mêlant des ressources issues de différents logiciels via des couplages lâches, donc faciles à remodeler au gré des changements de version de logiciels ou en fonction de l’apparition de nouveaux besoins en entreprise (voir édition du 17 janvier 2003 ).

Un nouveau domaine applicatif

Commerce One poursuit ainsi sa mutation au gré des opportunités. L’éditeur s’est d’abord fait connaître comme spécialiste des places de marché électroniques. Il était alors l’un des promoteurs du concept de place de marché mutualisée généraliste ou sectorielle et, en partenariat avec SAP, il concurrençait alors le trio IBM-Ariba-i2. Après l’échec relatif de ce concept, Commerce One s’est reconverti dans la gestion électronique des achats ou e-procurement et la recherche électronique de partenaires (e-sourcing). Avec Conductor, l’éditeur aborde des domaines ? l’intégration interapplicative ou le développement d’applications ? a priori bien éloignés de son champ de compétences initial.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur