Commerceo gère les ventes en ligne sur PriceMinister à la place des vendeurs

Mobilité

A l’instar d’un service comme Neteven, Commerceo vient se placer en
intermédiaire entre les marchands et la plate-forme “d’achat-vente garanti”.

Le commerce en ligne explose. Nombreuses sont les sociétés qui souhaitent profiter de ce nouveau canal de distribution. Malheureusement, ouvrir un site de vente demande des investissements techniques et publicitaires pour le faire connaître. L’autre solution est de profiter de plates-formes populaires comme eBay où les produits sont regroupés et directement proposés aux clients finaux.

Malheureusement la mise en ligne des références et les autres étapes de la vente restent coûteuses en temps même sur ces plates-formes. Sur le même modèle que ce qu’elle fait déjà avec eBay, la société Commerceo vient de signer un nouveau partenariat avec le Français PriceMinister, un autre spécialiste des transactions en ligne ouvert depuis 2001.

Toute société, quelle que soit sa taille et sa localisation, peut désormais confier à Commerceo la liste de ses produits. L’intermédiaire s’occupera de tout le reste, de la mise en vente et des relations avec les clients sur PriceMinister Une fois la commande validée, le vendeur s’occupera de l’expédition et encaissera le payement qui est garanti.

Un business proche de Neteven

Commerceo ne perçoit rien à la mise en vente, le coût du service est répercuté uniquement sur les ventes effectives, en sus des frais habituels à reverser aux plates-formes. Une application maison du nom de la “météo des ventes” permet aux entreprises partenaires de suivre les informations relatives aux ventes.

En passant par la plate-forme PriceMinister, Commerceo évalue le potentiel d’acheteurs potentiels à 5,7 millions. La société espère séduire une partie des 10 000 sociétés qui se servent déjà de la plate-forme et d’autres non utilisatrices pour le moment (on reste loin du million de professionnels qui vivent grâce à eBay).

A ce jour, Commerceo travaille avec 25 partenaires dans les domaines de la maison, du jardinage, du bricolage… Des secteurs peu ou pas représentés sur PriceMinister qui tient là aussi une piste de croissance pour gonfler les 20 000 transactions quotidiennes revendiquées. Les activités de cette société sont similaires à celles d’un autre acteur émergent comme Neteven qui a récemment annoncé une levée de fonds d’un million d’euros.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur