Commodore signe son retour avec un smartphone Android

MobilitéSmartphones
3 6

Commodore, la marque d’ordinateurs emblématique des années 80, est de retour avec un smartphone Android de type phablette.

Si Commodore s’est forgé un nom à partir de la fin des années 70 avec les ordinateurs personnels, c’est avec un smartphone évoluant sous Android que la marque refait surface.

Canigiani et Carlo Scattolini, deux frères entrepreneurs d’origine italienne, ont en effet enregistré la marque Commodore Business Machines Limited au Royaume-Uni.

Leur premier produit est un smartphone Android doté d’un écran IPS protégé avec protection Gorilla Glass de 5,5 pouces. Il affiche une définition Full HD (1920 par 1080 pixels), ce qui se traduit par une résolution de 400.5 ppp (identique à celle de l’iPhone 6 Plus).

Commodore s’était fait connaître du grand public avec les ordinateurs personnels VIC-20 en 1981 puis Commodore 64 (C64) un an plus tard. En 1985, la société s’illustre à nouveau avec la famille de micro-ordinateurs Amiga commercialisés depuis 1985.

Mais, avant cela, la société créée par Jack Tramiel (passé sous pavillon Atari ensuite) avait commercialisé le Commodore PET 2001 (pour Personal Electronic Transactor) en 1977 sur base d’un processeur 6502 produit par MOS Technology.

Mais, Commodore n’a ensuite pas su se renouveler et fit faillite en 1994. Dans les années 2000, plusieurs entrepreneurs ont tenté de relancer la marque. En 2007, des PC haut de gamme estampillés Commodore sont ainsi présentés au CeBIT de Hanovre en 2007.

En 2010, Commodore USA tenter de raviver la marque après avoir acheté partiellement les droits de la marque. En vain puisqu’en décembre 2012, Barry Altman, le fondateur de Commodore USA, s’éteint, ce qui mit fin à l’aventure de cette nouvelle entité.

En reprenant le flambeau de la marque iconique, les deux entrepreneurs italiens ont baptisé leur smartphone Android du nom de PET (premier ordinateur lancé par Commodore). Il évolue sous une build custom d’Android 5.0 et intègre deux émulateurs (VICE C64 et UeAAll2-SDL Amiga) en plus de ROM de certains jeux originaux.

Le terminal est équipé d’un SoC (System on Chip) MediaTek doté d’un processeur à 8 coeurs 64 bits cadencés jusqu’à 1,7 GHz. Il embarque aussi un processeur graphique ARM Mali-T760.

L’appareil dispose d’un APN dorsal avec capteur Sony de 13 mégapixels (permettant de prendre des clichés jusqu’à une définition de 4096 par 2304 pixels et de filmer jusqu’en 1080p). En façade, on trouve un APN avec capteur de 8 mégapixels et ouverture grand angle à 80 degrés. Il bénéficie aussi du Dual SIM 4G et est alimenté par une confortable batterie de 3000 mAh.

Le PET vient chasser sur les terres du OnePlus One avec des composants plus récents. En témoignent les tarifs proposés pour ce terminal Android qui sera tout d’abord commercialisé cette semaine en Italie, France, Allemagne et Pologne (avec une expansion dans d’autres pays).

Il est décliné suivant deux versions : l’une avec 16 Go de mémoire flash interne et 2 Go de RAM pour 300 dollars et l’autre avec 32 Go pour le stockage et 3 Go de mémoire vive pour 365 dollars.

Commodore_PET_b

(Crédit photo @Commodore)


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur