Communications unifiées : Microsoft pousse Exchange Server 2010 dans le SaaS

Cloud

Exchange Server 2010, la solution phare de communications unifiées de Microsoft, est désormais accessible en mode hébergé. Outlook et les fonctionnalités d’archivage font peau neuve.

Présenté par Microsoft comme “la clé de voûte des solutions de communications unifiées”, Exchange Server 2010 est désormais disponible en version finale, comme l’a annoncé l’éditeur lors de sa conférence Tech Ed Europe 2009 qui se tient jusqu’au 13 novembre en Allemagne.

Cette suite logicielle orientée gestion de messagerie et de communications unifiées est désormais basée sur un mode de fonctionnement mixte : elle est conçue pour fonctionner sur site, mais également comme service en ligne, en mode SaaS (Software-as-a-Service).

Exchange Server 2010 s’articule autour d’un système de communications unifiées, qui passe par la gestion, au sein d’une seule et même interface,  des e-mails, des messages vocaux, de la messagerie instantanée et des SMS, mais aussi par la prise en charge du partage de documents.

Du côté des nouveautés, la suite logicielle délivre la nouvelle version d’Outlook Web Access, qui supporte désormais les navigateurs Firefox et Safari, offre de nouveaux filtres de messages ainsi que l’accès aux calendriers partagés, permet la pré-visualisation texte des messages vocaux (speech to text) et supporte les formats de fichiers ODF et PDF.

Le système de messagerie vocale a aussi été repensé : les utilisateurs peuvent désormais recevoir les messages vocaux dans leur boîte de réception et les gérer aussi facilement que leurs e-mails.

Un nouvel outil d’archivage centralisé fait aussi son apparition au sein d’Exchange Server 2010 : il est capable de sauvegarder, stocker et répliquer tous les messages, y compris les SMS, et l’archivage ne se fait plus obligatoirement sur le poste client, mais peut aussi s’opérer sur le serveur.

La délégation des rôles a par ailleurs été revue : il est désormais possible de déléguer des tâches administratives à des groupes de personnes, pour par exemple leur permettre de créer des listes de discussions.

Microsoft n’a pas laissé la sécurisation des données de côté : la nouvelle mouture d’Exchange Server assure la disponibilité et une reprise rapide sur incident avec la possibilité de répliquer chaque base de données. Elle peut également gérer la protection des informations véhiculées et leur mise en conformité en mettant en place des solutions de chiffrement, de modération et de blocage des e-mails.

Encore leader sur le marché des messageries en entreprise, avec une part de marché estimée à 65%, selon la dernière étude du cabinet Ferris Research, Microsoft doit tout de même faire face à l’arrivée de solutions concurrentes dans le domaine des messageries professionnelles en mode SaaS, comme LotusLive iNotes d’IBM ou WebEx Mail de Cisco. Google fait également depuis quelques mois une incursion remarquée dans ce domaine, avec ses Google Apps pour les entreprises.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur