Commutateurs logiciels : Thomson acquiert Cirpack

Mobilité

Le groupe électronique français a procédé au rachat de cette société française spécialisée dans la voix sur IP. Une acquisition qui intervient après celle d’Inventel.

Le groupe électronique français Thomson se donne les moyens pour constituer un pôle de compétence de voix sur IP. Après avoir récemment racheté le mois dernier la société Inventel (voir édition du 29 mars 2005), il vient d’annoncer l’acquisition de Cirpack, une société française spécialisée dans la fabrication de commutateurs logiciels. Le montant de l’opération n’est pas communiqué mais la transaction a été réalisée en cash et en actions. “Il manquait à Thomson une brique de commutation en matière de voix sur IP à destination des opérateurs. D’où son intérêt pour nos activités”, précise un porte-parole de la société.

Cirpack travaille dans le domaine de la voix sur IP pour le compte de clients FAI comme Free, Club Internet ou Neuf Télécom mais aussi des prestataires de services télécoms comme Prosodie ou Afone. Il travaille également avec l’opérateur régional Altitude Télécom pour développer des services voix sur les réseaux WiMax. La direction de Cirpack ne communique pas son chiffre d’affaires réalisé en 2004 mais ses activités sont “excédentaires” avec notamment un résultat net multiplié par trois (2,5 millions d’euros selon Les Echos).

Cirpack est une émanation de l’ancien opérateur télécoms Kaptech, racheté en janvier 2002 par LDCOM Networks (ex-Neuf Télécom). La société a repris son indépendance lors de ce rapprochement. A la fin de l’année 2002, elle reçoit le soutien de trois fonds d’investissements (Iris Capital, Siparex et Endeavour) qui prennent une part minoritaire. Cirpack est dirigée par Jean-Pierre Dumolard, ex-PDG de Matra Nortel Distribution.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur